Castres historique

  • Castres historique
    Castres historique
Publié le , mis à jour

En s'imposant à La Rochelle, les Castrais ont relancé totalement la course au Top 6 et ont également réussi une performance historique. 

Ce Castres-là peut parfois se montrer irrégulier, comme c’est le cas depuis le début de l’année 2018. Mais il faut lui reconnaître une faculté rare : celle de réaliser de grandes choses. En fin d’année dernière, il y eut d’abord cette série de six victoires consécutives qui fit du CO un candidat potentiel à la qualification directe. Au cœur de cette série, on trouvait un succès historique : en effet, les Castrais avaient signé un véritable exploit en s’imposant sur les terres de l’éternel rival toulousain. Un succès au score fou (31-41) acquis au terme d’une rencontre riche de dix essais. Pour retrouver le dernier succès des Castrais à Toulouse, il fallait remonter 39 ans en arrière. La semaine dernière, le CO a encore écrit une des plus belles pages de sa saison et de son histoire en dominant ces mêmes Toulousains au match retour. Cela faisait 41 ans que Castres n’avait pas remporté le match aller et retour face au Stade toulousain. Et encore au terme d’un match complètement fou, puisqu’après avoir été nettement dominés dans le premier acte par les Haut-Garonnais, ils leur ont asséné un cinglant 20-0 en deuxième période pour arracher la victoire. Dimanche, les Castrais avaient encore rendez-vous avec l’histoire. Et cette fois, ils n’avaient pas vraiment la faveur des pronostics. En se déplaçant chez un adversaire qui n’avait perdu qu’une fois à domicile, les Tarnais savaient qu’ils allaient devoir relever un défi majuscule. Mais cette fois, les Agenais, victorieux à Pau la veille, leur avaient donné une bonne source d’inspiration : « La performance d’Agen à Pau nous a sans doute donné plus d’envie, racontait le deuxième ligne Loïc Jacquet qui, avec son coéquipier de la deuxième ligne Christophe Samson, a signé une prestation majuscule. C’était à quitte ou double. Si on gagnait à La Rochelle, on pouvait mettre à distance un concurrent direct. Si on perdait, on n’avait plus notre destin entre les mains. On l’a fait, c’est beau car on a vécu une période difficile »

Une période sombre définitivement enterrée par ce succès à La Rochelle, lui aussi historique. En effet, cela faisait 26 ans que le CO ne s’était pas imposé en Charente-Maritime. Regonflés de confiance et relancés dans la course à la qualification, les Castrais vont pouvoir profiter d’un peu de repos avant de se rendre à Toulon, dans deux semaines, pour un nouveau choc où ils n’auront une nouvelle fois pas les faveurs des pronostics, avant de recevoir Oyonnax pour le compte de la dernière journée.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?