• Ledesma au septième ciel
    Ledesma au septième ciel
Publié le / Modifié le
Super Rugby

Ledesma au septième ciel

Chiefs - Jaguares : 19-23. C’est incroyable, les Jaguares ont encore gagné à l’extérieur contre une équipe néo-zélandaise. Ca dépasse l’entendement.

Par Patrick MCKENDRY, en Nouvelle-Zélande

Mario Ledesma est-il un magicien ? L’ancien talonneur des Pumas et -entre autres- de Clermont repousse ses limites de semaine en semaine. Ses Jaguares ont gagné face aux Chiefs leur quatrième succès consécutif… à l’extérieur en plus (deux fois en Australie et deux fois en Nouvelle-Zélande). Une victoire 23-19 sur la pelouse de Rotorua qui les a vus montrer une supériorité plus large que ne le suggère le score. L’ailier Ramiro Moyano a marqué le premier essai après une magnifique percée de Tuculet, le second fut un essai de pénalité sur un maul écroulé juste avant la ligne. La marque a été complétée par des coups de pied de Nicolas Sanchez (ex-UBB et Toulon) et Emiliano Boffelli, ce centre-ailier dont on parle de plus en plus.

Discipline exemplaire

Un fait de match a sauté aux yeux, les Argentins sont désormais capables de se maîtriser en terme de discipline. Les deux cartons jaunes du jour sont allés à leurs adversaires : Allardyce et Messam. « C’est si satisfaisant de voir les gars croire en eux-mêmes et s’imposer face à des Néo-Zélandais. Nous n’avions jamais battu d’équipe néo-zélandaise de toute notre histoire et voilà que nous en battons deux coup sur coup à l’extérieur. Je suis vraiment très fier du travail qu’ils ont produit depuis le début de la saison. Avant, ils ne croyaient pas vraiment en leurs chances quand ils venaient ici. Maintenant, je sens notre volonté de ne plus faire un pas de recul quand nous sommes en défense. Ça change tout. » explique Mario Ledesma. Si l’on ajoute cette nouvelle caractéristique avec la force traditionnelle de leur mêlée et leur organisation sur les coups de pied à suivre, on a une vision assez détaillée de l’ascension de ces félins de moins en moins complexés. Dire que les Jaguares avaient commencé leur saison par quatre défaites en cinq matches. Ils sont désormais seconds de leur poule, derrière les Lions. « Depuis le début de la tournée, nous laissons tout sur le terrain, nous allons au bout de nous-mêmes. Ponctuellement, je trouve que nous faisons des choses magnifiques en défense. Et quand nous avons la balle, nous savons prendre nos opportunités. » confiait le deuxième ligne Guido Petti, travailleur de l’ombre.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir