Savea, à lui de jouer

  • Savea, à lui de jouer
    Savea, à lui de jouer
Publié le , mis à jour

Quelles vont être les confirmations et les bonnes suprises de la saison au poste d'ailier ? Midi Olympique vous propose sa sélection pour la saison prochaine. 

À quarante-sept jours de la reprise du championnat, l’heure est venue de se mouiller. Qu’est ce que nos ailiers vont nous réserver ? Dans tous les cas, tout le monde s’accorde pour dire que Julian Savea représente la plus grande attente de ce championnat. C’est la recrue phare de l’intersaison. Arrivé sur la rade en provenance des Hurricanes, Julian Savea débarque avec l’étiquette de superstar. Pourtant, il n’a plus la confiance de Steve Hansen, sélectionneur des All Blacks. Barré par le phénomène Rieko Ioane, 8 essais en 7 matchs sous le maillot néo-zélandais, "The Bus" n’a plus joué avec sa sélection depuis juillet 2017 et la Tournée des Lions Britanniques. Il aura donc à cœur de réaliser une grosse saison et de retrouver son meilleur niveau de 2015. Julian Savea ne représente pas la seule attraction de la rentrée. Et pour cause, d’autres abordent la prochaine saison avec un sentiment de revanche. On pense notamment à Alivereti Raka, qui réalisait un exercice 2017-2018 de haute volée avant de se blesser gravement aux ligaments croisés du genou… Intégré dans la liste de développement par Jacques Brunel, le Clermontois a une très belle carte à jouer en vue de la prochaine Coupe du Monde au Japon et représente clairement l’avenir des Bleus à ce poste.

Tout comme Gabriel Lacroix, autre blessé de longue date. Le Rochelais reprend tout doucement la course, sa date de retour approche au plus grand bonheur des supporters maritimes. De retour de prêt à Toulon, après un passage remarqué dans le Lot-et-Garonne, le jeune Filipo Nakosi voudra confirmer ses excellentes sensations sous le maillot agenais, aux côtés de son demi-frère Josua Tuisova, qui lui cherchera à se racheter de sa saison décevante. Du côté des Alpes, le Grenoblois Raymond Rhule, ancien joueur des Stormers, est un profil ultra-intéressant et pourrait bien en épater plus d’un. En ce qui concerne les (très) jeunes pousses, on a envie de mettre une petite pièce sur l’éclosion du toulousain Luca Tauzin au physique de troisième ligne, auteur d’un championnat du monde des moins de 20 ans éblouissant. Le Clermontois Samuel Ezeala, dont on se souvient pour son K.-O. face au Racing 92 après un duel avec Virimi Vakatawa, sera également scruté de très près. Ces deux joueurs font sans doute partie des profils à suivre avec la plus grande attention dans les années à venir…

Par Lucas Meirinho

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?