Steyn, le métronome

  • Steyn, le métronome
    Steyn, le métronome
Publié le , mis à jour

Suite du classement des centres, avec à la seconde place Francois Steyn. 

Il aurait pu certainement figurer à la première place de ce classement s’il avait réussi en finale du Top 14, face à Castres, une performance à la hauteur de sa année. Ce soir-là, le trois-quarts centre sud-africain n’a malheureusement pas livré la prestation magistrale que l’on pouvait attendre de lui après une saison où il a été le leader incontestable du MHR. Joueur hors norme de part sa technique individuelle mais aussi par son physique de déménageur, François Steyn a surtout horreur de la défaite. Il est capable de se transformer en aboyeur sur le terrain pour réveiller ses partenaires. Une grande gueule qui a souvent permis aux Montpelliérains de se remobiliser dans les moments importants des matchs. Un tempérament que Jan Serfontein, son compatriote, a dû apprivoiser à en croire Steyn : "Moi, je gueule tout le temps et je m’emporte souvent. Alors que Jan Serfontein est toujours tranquille. D’ailleurs, ça m’énerve quand il me demande de me calmer !" Un caractère bien trempé qui le galvanise même dans les moments de doute, comme ce soir du 23 décembre où, à côté de la plaque pendant une heure et sifflé par ses propres supporters, il avait permis au MHR de l’emporter face à Lyon grâce à deux inspirations géniales. Une réaction d’orgueil qu’il avait conclu par un... doigt d’honneur.

Autant dire que François Steyn est un relais important pour Vern Cotter qui compte sur lui pour épauler Aaron Cruden dans la conduite du jeu, notamment en utilisant son jeu au pied monumental. "François peut être redoutable offensivement notamment au large, mais il a surtout un gros jeu au pied", notait Vern Cotter avant la finale du Top 14. Le manager néo-zélandais n’a pas voulu se passer des services François Steyn cette saison puisqu’il a disputé 31 matchs (28 titularisations) ! Une constance et un niveau de jeu qui font toujours rêver l’Afrique du Sud qui compte sur lui pour la prochaine Coupe du monde. En effet, le trois-quarts de Montpellier avait été retenu par le sélectionneur Rassie Erasmus pour la tournée d’été face à l’Afrique du Sud, mais Steyn a finalement dû déclarer forfait pour ces confrontations face à l’Angleterre.

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?