Pour le plaisir

  • Pour le plaisir
    Pour le plaisir
Publié le

Après une dernière saison des plus frustrantes à brive, Gaëtan Germain revient en isère déterminé à s’éclater sur les terrains, enfin débarrassé de ses pépins physiques.

C’est peu dire que Gaëtan Germain sort d’une saison frustrante. Opéré des adducteurs l’été dernier, le Romanais a commis l’erreur de vouloir revenir trop tôt, trop vite, pour aider son équipe de Brive dans son opération maintien. Résultat des courses, celui qui fut le meilleur buteur du Top 14 voilà quatre ans, traîna sa peine toute la saison, avec des douleurs récurrentes au dos qui ne lui permirent jamais de retrouver ses sensations. Résultat des courses? Une saison à moins de vingt feuilles de matchs en Top 14 et à moins de 160points inscrits toutes compétitions confondues, soit une première depuis son arrivée à Brive. Hasard ou pas, cette saison correspondit à celle de la descente du CABCL, après cinq saisons en élite. "Comme pour tous mes coéquipiers, cette saison a été un long calvaire. Il n’y a rien de positif à en retirer, c’est simple. Et il a fallu rapidement en faire le deuil."

Une quête pour laquelle l’être humain a souvent tendance à se rapprocher de ses racines… Hasard ou pas, là encore, c’est donc vers Grenoble que le Romanais (et ex-Berjallien) s’est tourné. "Ce n’est pas la première raison de ma venue ici mais c’est évidemment un clin d’œil sympa que de se rapprocher de ma famille et de mes amis, dans un contexte qui m’est assez familier. De plus, ce qui ne gâte rien, c’est qu’il y a une super ambiance au sein du groupe, qui est encore un peu sur l’euphorie de la fin de saison dernière." Une équipe au sein de laquelle Gaëtan Germain souhaite désormais rapidement s’intégrer, dans un challenge tout personnel. "Clairement, le match de barrage que Grenoble a disputé contre Oyonnax a été un petit déclic pour moi, dans le sens où il a mis en évidence une équipe qui envoie énormément de jeu, dans une grosse ambiance au stade des Alpes. En voyant ce match, je me suis dit que cela pourrait être un challenge très intéressant."

Le déclic du barrage

L’aveu est là: étiqueté «gardien de but » durant ses saisons corréziennes, c’est bien à cette réputation que Gaëtan Germain souhaite désormais tordre le coup. "À Brive, le club s’est appuyé sur ce qui est mon point fort, à savoir le jeu au pied. Mais je pense avoir déjà démontré que je peux aussi m’éclater offensivement et c’est avec cette envie que j’arrive à Grenoble. Je veux me tester et prouver que je peux m’intégrer dans un projet comme celui-ci." Une quête de jeu doublée d’un retour aux sources, à peine terni durant la préparation par un léger souci contracté aux adducteurs, voilà une dizaine de jours. «Ce n’est rien de méchant, juste une petite alerte, rassure-t-il. J’ai repris la course cette semaine et les choses évoluent plutôt bien. Je serai prêt pour le début de saison. » Paré à définitivement boucler la boucle. Pour le plaisir. 

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?