La herse du « 92 »

  • La herse du « 92 »
    La herse du « 92 »
Publié le , mis à jour

L’an passé, la défense du Racing 92 fut, avec 1,3 essai encaissé en moyenne par match, la plus performante du Top 14.

À ce sujet, l’ancien maître ès défense des Bleus David Ellis explique : « Les Racingmen optent dans un premier temps pour la défense inversée afin de couper les extérieurs et rabattre les attaquants adverses vers leur paquet d’avant, qui se contente alors de broyer le mouvement ou bloquer les bras du porteur de balles. C’est redoutable. » Et voué à une perpétuelle évolution. Ellis poursuit : « Ce qu’avait initié Ronan O’Gara a été considérablement enrichi par Chris Masoe. Au Racing, la technique de plaquage a changé : le premier défenseur plaque systématiquement aux chevilles et le deuxième, très proche, dispose alors de trois choix : combattre au sol si le soutien offensif est en retard, alimenter la ligne de défense ou bloquer haut. Chez eux, le grattage est loin d’être systématique. La densité de la ligne est l’option privilégiée. » Alors, les adversaires du Racing en Top 14 et Champions Cup trouveront-ils des solutions face à la muraille francilienne ? Ils ont en tout cas eu deux mois pour se pencher sur le problème…

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?