Avant le Leinster...

  • Avant le Leinster...
    Avant le Leinster...
Publié le , mis à jour

Solidaire en défense, l'USM a échoué à deux points, mais n'a pas démérité vendredi soir face au Biarritz Olympique.

Une semaine après sa victoire 21 à 28 à Carcassonne, l’USM n’a pas réussi à s’imposer une deuxième fois de suite, loin de ses bases. Pourtant, tout avait bien commencé pour les hommes du duo Lafond-Dubois. Dès la quatrième minute, Pierre Sayerse était à la réception d’une belle diagonale dans l’en-but, mais ne parvenait pas à plonger à temps et était poussé en touche.

Peu importe, les offensives se poursuivaient du côté des Vert et Noir, qui n’hésitaient pas à tenter, malgré quelques déchets en touche et ils étaient finalement récompensés peu après l’heure de jeu. Alex Luatua était le plus rapide en bout de ligne et résistait au retour de Tawalo pour débloquer le tableau d’affichage, vierge de toute inscription jusque-là. À l’heure de jeu, c’est Utu Maninoa qui, derrière un ballon porté, venait convertir un temps fort des Sapiacais près de l’en-but biarrot.

Pour autant, les Montalbanais étaient contraints de s’incliner de deux petits points. Mais Pierre-Philippe Lafond ne voyait pas que du négatif dans ce revers : "La semaine dernière, on a eu le plaisir d’aller gagner à Carcassonne. Là, on perd, mais c’est sur la performance individuelle, sur les contenus, ce qu’on veut mettre en place, qu’on va s’attarder. Il y a encore pas mal de réglages et de boulot à faire avant la reprise. Il y a eu des fautes de main, des imprécisions. On veut essayer de faire évoluer notre offensive, donc on a vu, il y a du boulot. De toute façon, l’offensif, c’est le plus dur. Il faut qu’on bosse, qu’on s’applique, qu’on s’investisse tous un peu plus. Mais il y a eu des choses intéressantes !"

"Comme si on recevait le Real"

La semaine prochaine, il y aura l’atmosphère des grands soirs à Sapiac. Pour cause, le Leinster, champion d’Europe en titre sera l’adversaire de l’USM pour le troisième et dernier match de préparation des Vert et Noir. Le Leinster, rien que ça. "C’est une joie et un honneur de pouvoir les recevoir. Je pense que les gens n’imaginent pas. C’est comme si on recevait le Real de Madrid au foot ! C’est quand même quelque chose de monstrueux et énorme, rappelle l’entraîneur des avants. Ils nous font un honneur de venir jouer chez nous, donc déjà, un grand merci un eux. Il va y avoir une belle fête à Sapiac. Derrière ça, on a la chance de pouvoir s’étalonner face à une grande équipe, d’essayer de mettre en place des choses. Ce sera une répétition générale avant le début du championnat face à un adversaire qui est de très haute volée. On va le bosser sérieusement, en restant axés sur nous. Sur ce qu’on veut faire, ce qu’on a réussi, pas réussi, où est-ce qu’on veut s’améliorer. Le match contre Biarritz nous a montré certains secteurs à bosser particulièrement, donc la semaine va être studieuse. Le match du week-end prochain le sera aussi puis on basculera sur le championnat."

 

Par Pablo ORDAS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?