Oyonnax à l'essentiel

  • Oyonnax à l'essentiel
    Oyonnax à l'essentiel
Publié le , mis à jour

Dans un match serré, Oyonnax, mené de 13 points en début de partie est parvenu à assurer un précieux succès.

Le match

L'étroitesse du score en témoigne, le duel a longtemps été indécis à tel point que d'un côté comme de l'autre on a hésité à faire tourner l'effectif alors que la tendance est à la multiplication des changements. Après le 13 à 0 signé par les Bayonnais en début de rencontre, les Oyomen, en usant des mêmes armes, étaient revenus à un point à la pause pour finalement signer un 18 à 0 remis en cause par une nouvelle pénalité qui ramenait Bayonne à deux points. Les dix dernières minutes soufflèrent tour à tour le chaud et le froid dans chaque camp sans pour autant faire évoluer la marque.

L'essai

Les trois essais pointés dans cette confrontation serrée ne sont pas nés d'actions flamboyantes. Les deux inscrits par Oyonnax comme celui qui avait permis à Bayonne de creuser un break en première période ont été le fruit du travail laborieux des packs et de leur application à porter collectivement le ballon dans le camp adverse.

Le joueur

Auteur de deux essais sur des ballons portés, le talonneur uentin MacDonald a été l'un des artisans de la victoire oyonnaxienne. Son investissement illustre celui de la première ligne. Quentin MacDonald et Hoani Tui, le pilier droit, ont ainsi disputé les 80 de jeu sans faillir. Tommy Raynaud a lui aussi tenu sa place avant de la céder à l'expérimenté Vincent Debaty. Dans un duel cadenassé, le pack oyonnaxien a tenu le match, malgré les ballons encore perdus dans les rucks ou dans l'alignement.

Les meilleurs 

A Oyonnax : MacDonald, Sykes, Ursache ; à Bayonne Bustos Moyano, Tedder, Oulai, Boutaty 

Par Jean-Pierre Dunand 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?