• SOYAUX-ANGOULEME CONFIRME A DOMICILE
    SOYAUX-ANGOULEME CONFIRME A DOMICILE
Publié le / Modifié le
Pro D2

SOYAUX-ANGOULEME CONFIRME A DOMICILE

Avec cette victoire les hommes du duo Laïrle Ladauge terminent cette première série de matches avec dix points. Un bon début.

Résumé

Il ne fallait pas être en retard à Chanzy ce vendredi soir. Les Charentais entamaient ce match de la meilleure des manières en inscrivant un essai par l’intermédiaire d’Ayestaran dès la deuxième minute que Jones transformait (7-0, 3è). Que de demander de plus, Sauf qu’à partir de ce moment-là, les Aurillacois prenaient le jeu à leur compte et mettaient les charentais à la faute. De Wet en profitait pour passer une première pénalité (7-3, 4è). Certes Jones lui répondait (10-3, 7è), mais suite à un placage haut de Coletta, De Wet réussissait sa deuxième pénalité (10-6,9è). Les partenaires de Kevin Le Guen commettaient beaucoup de fautes de main et se faisaient pénaliser. Mais sur un contre de quatre-vingts mètres ils pensaient bien avoir inscrit un deuxième essai que l’arbitre refusait. Ils obtenaient cependant une pénalité sous les perches et Jones tranquillement aggravait le score (13-6, 26è). Il récidivait dix minutes plus tard sur une nouvelle tentative de vingt-deux mètres à droite des poteaux (16-6, 36è). Score à la mi-temps d’une partie à ce moment très indécise.

Dès la reprise les angoumoisins investissaient le camp cantalou. Après deux touches à cinq mètres de la ligne, ils se faisaient pénaliser mais récupéraient le ballon sur une mêlée. Après plusieurs temps de jeu Velten aplatissait en coin et Jones transformait (23-6, 45è). Survint alors la blessure de Gaveau, évacué sur une civière. Sauf qu’après cet incident les charentais n’étaient plus dans le match et sur un gros travail du pack aurillacois, Rude aplatissait er De Wet transformait (23-13). Plus rien ne sera marqué malgré la poussée des visiteurs qui cherchaient à ramener le point du bonus défensif. Mais la défense d’Angoulême solide, comme d’habitude, ne laissait rien passer. Un match qui ne restera pas dans les anales mais un résultat qui fait le plus grand bien aux Charentais.

L’action du match

Le deuxième essai charentais en début de seconde période. Après un gros temps fort, un ballon gagné sur mêlée adverse, et plusieurs temps de jeu, le ballon parvenait à Velten qui sortait de sa boîte pour aplatir en coin.

L’homme du match

Le buteur angoumoisin Dorian Jones auteur d’un 100% au pied et qui par ses coups de pieds a permis à ses partenaires de souffler quand les cantalous se montraient menaçants. L’ouvreiu gallois prend petit à petit ses marques et il rendra encore bien des services.

Les meilleurs

A Soyaux-Angoulême : Jones, Laulhé, Le Guen, Guion, Velten, Ayestaran, Witt, Sutiashvili ; A Aurillac : Mc Phee, De Wet, Roussel, Rude, Smith

Par Jean-François Chrétien

midi olympique
Réagir