L’aviron à l’usure

  • L’aviron à l’usure
    L’aviron à l’usure
Publié le , mis à jour

Malgré un début de match atone, l’aviron s’est largement imposé devant des provençaux batailleurs mais improductifs (34-19). Premier bonus offensif pour Bayonne.

FAIT DU MATCH

Est-ce la pluie qui s’est invitée à l’heure du coup d’envoi, alors que les nuages n’avaient déversé aucune goutte d’eau depuis plusieurs semaines, qui a gênée les bayonnais en début de match ? Durant trente minutes, apathiques, maladroits, ils n’ont investi que par deux fois le camp adverse. A l’inverse, les aixois se sont montrés entreprenants, joueurs, relanceurs. Mais sans jamais trouver récompense devant une défense basque resserrée, le seul point positif. 6-3 néanmoins à l’avantage des locaux à la demi-heure. C’est alors que Muscarditz, mettant toute son énergie, va, en deux fois, derrière la ligne. Par la suite, l’aviron fera la course en tête.

TOURNANT DU MATCH

Le premier essai aura mis les bayonnais en confiance mais les provençaux n’auront jamais baissé les bras. C’est le deuxième essai, encore du vice-capitaine, qui mettra les bayonnais définitivement hors de portée. La bonne combinaison au sortir d’une mêlée dans les dix mètres, Van Lill donnant le ballon à Saubusse, ce dernier mettant Muscarditz dans l’intervalle, sera gagnante. L’aviron, enfin, se détachait, malgré la résistance de Provence Rugby. Bayonne se dirige alors vers le bonus offensif, toutefois menacé en fin de match.

L’HOMME DU MATCH

Peio Muscarditz, le jeune centre bayonnais n’avait encore jamais réussi de doublé. Mais ce n’est pas là, sa seule performance. Toujours actif en défense, il a été aussi dans quasiment tous les coups gagnants en attaque.

LES MEILLEURS

A Bayonne : Delonca, Ducat, Battut, Koster, Saubuse, Du Plessis, Muscarditz, Barthélémy, Bustos Moyano ; A Provence Rugby : Carrat, Santoni, Bau, Massip.

Par Edmond Lataillade 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?