Avec le coeur et les tripes !

Provence Rugby - Les aixois, réduits à quatorze pendant quasiment une mi-temps, ont décroché un magnifique succès en déployant une énergie et une solidarité exemplaires.

Une victoire comme on les aime ! Avec cette volonté de ne rien lâcher, de ne surtout pas abdiquer face à une excellente équipe de Carcassonne solide dans tous les secteurs du jeu. Tout un stade qui se lève comme un seul homme ou tout simplement comme le seizième homme qui vient congratuler les siens après tant d’efforts récompensés. Un scénario idéal pour un groupe qui devait réagir, repartir de l’avant après deux échecs consécutifs concédés à Bayonne et Nevers. Et comme toujours avec cette équipe aixoise, cette solidarité de tous les instants qui a prévalu durant toute la rencontre. Avec encore deux cartons jaunes à la clé et un rouge pour Burotu dès l’entame de la seconde période qui aurait pu précipiter la chute de la maison aixoise.

Mais il est écrit que ce groupe vit bien ensemble, se surpasse ensemble, défend ensemble, attaque ensemble et châtie comme il se doit son adversaire du soir. À l’image de cette merveille de passe au pied délivrée par Munro, à l’ultime seconde, comme une offrande pour Narumasa qui n’a plus qu’à aplatir et envoyer les siens au paradis ! "Ce fut un match très dur ! Confie l’arrière impressionnant d’efficacité, Florent Massip, on a été très solidaires car on a joué une grande partie du match en infériorité numérique. Tout le groupe est à féliciter tant il a été énorme. Tout le monde a fait les efforts nécessaires pour tenir, ne pas craquer avant de crucifier notre adversaire. Mais, il y a beaucoup trop d’erreurs, de fautes, de cartons qui nous pénalisent. Il faut vraiment vite rectifier le tir pour être plus régulier et plus performant." Certes, il reste des progrès à faire pour Provence rugby mais le socle de qualités existe bien et ne demande qu’à progresser, qu’à s’affermir pour devenir encore plus puissant et efficace qu’il ne l’est aujourd’hui.

Un promu sans complexe

Mais, il est évident que dès l’instant où le XV aixois a le ballon, il l’utilise à merveille, aime jouer et se déploie avec facilité. On aura noté de nettes avancées en défense, dans les placages même si sur ce match, les Noirs auront été sanctionnés sur cet aspect-là (Carcassonne aussi d’ailleurs). Ce promu-là est en place et continue à tracer son sillon sans se préoccuper des autres. À son rythme mais avec une certaine efficacité (troisième succès et seize points). "Cette victoire fait du bien c’est évident, assure Jamie Cudmore, personne ne nous voyait gagnant contre Carcassonne, une très bonne équipe. Mais, on a montré des valeurs collectives et de solidarité, les gars sont vraiment à féliciter pour cet engagement, cette implication. Personne n’a rien lâché et on gagne sur le fil. On a aussi prouvé que dès que nous avions le ballon, on savait jouer au rugby. Maintenant, on fait encore quelques fautes et il faut travailler pour gommer ces erreurs." Après avoir savouré, à sa juste mesure, ce succès contre Carcassonne, les Aixois ne sont pas au bout de leurs peines car ils ont un autre gros défi qui les attend dimanche à Oyonnax pour le dernier match de ce deuxième bloc. 

Par Denis Ghigo