Tout bonus pour Oyonnax

Les Oyonnaxiens, pourtant menés en début de rencontre, ont su construire avec méthode un nouveau succès bonifié (29-12).

Le match

La victoire est nette et le bonus offensif décroché par les Oyomen, le troisième consécutif à domicile, totalement justifié tant l'attaque oyonnaxienne eut tôt fait de prendre l'ascendant sur une défense charentaise qui craqua durant dix minutes au coeur de la première mi-temps. Oyonnax, en profitait pour inscrire trois essais et inverser totalement la tendance d'une entame qui avait porté en tête les Angoumoisins sur deux pénalités. Mais avant de savourer ce succès bonifié, Oyonnax a du s'employer face à une équipe charentaise venue dans l'Ain pour tenter d'effacer le naufrage subi une semaine plus tôt à Bayonne. Angoulême tenta de contester l'avantage oyonnaxien mais à une attaque efficace, Oyonnax ajouta une défense sans faille.

Le joueur

Auteur d'un doublé, Tim Giresse a fait basculer le match en l'espace de trois minutes en inscrivant deux essais consécutifs. Le premier au bout d'une action qu'il avait lui même initié, le second en venant soutenir la percée de son demi de mêlée, James Hall échappé aux 40 mètres. Sur deux actions, Oyonnax, alors mené 6 à 0, reprenait l'avantage à la marque et se plaçait sur le chemin d'un bonus offensif apporté le travail des avants sur une mêlée.

Le fait

Trois matchs à domicile et trois bonus offensifs consécutifs décrochés face à Bourg-en-Bresse, Provence Rugby, et Soyaux-Angoulème. Oyonnax a fait le plein. Contre les Charentais, le bonus a été construit en première période puis sécurisé en fin de rencontre sur une action partie d'un ballon gagné en mêlée, sur introduction adverse, par les Oyomen.

Les meilleurs

A Oyonnax, T. Giresse, J. Hall, B. Geledan, R. Grice, R. Hansell Pune; à Soyaux Angoulème Muarua, Jones, Ayestaran.

Par Jean-Pierre Dunand.