• Mont-de-Marsan se rassure
    Mont-de-Marsan se rassure
Publié le / Modifié le
Pro D2

Mont-de-Marsan se rassure

Au terme d’un match âpre, les Montois s’imposent dans ce duel au sommet et reprennent provisoirement la tête de la compétition (19-14).

Résumé

Ce ne fut pas un grand spectacle, mais un vrai bras de fer entre deux équipes de haut de tableau ne voulant rien concéder. On aura assisté surtout à une bataille stratégique tout au long de cette soirée que les Montois, grâce à leur engagement et à la qualité de leur jeu au pied, ont fini par gagner. Ils avaient même, à la 50ème minute, creusé un écart conséquent (19-3), se montrant les plus réalistes. Ils pourront donc légitimement regretter d’avoir laissé à leur adversaire un point de bonus défensif qui comptera peut-être en fin de saison. Mais les Brivistes ne l’ont pas volé ce point, car ils se sont créé quelques occasions franches qu’ils auraient pu mieux négocier. Au final, voilà un résultat qui rassure les Montois après leur naufrage à Aurillac, et qui satisfait tout de même les Corréziens.

Le fait du match

Il faisait beau sur la capitale landaise jusqu’à 18h. Malheureusement, la pluie s’est invitée, freinant les ambitions offensives et obligeant les deux équipes à s’appuyer d’abord et avant tout sur leur conquête, leur jeu au pied et leur défense. Et à ce jeu-là, les Montois ont été un peu plus efficaces et pragmatiques que leur adversaire qui pourra se consoler en se disant qu’il a réussi par trois fois à franchir le solide rideau landais, sans réussite néanmoins.

L’action du match

Certainement cet essai briviste qui au final offre un bonus au CAB à la dernière minute. Après de longues minutes de pilonnage, Holding joue au large, Galala est servi en bout de ligne dans des conditions loin d’être idéales, mais il arrive à se défaire de deux défenseurs pour plonger en coin.

L’homme du match

Christophe Loustalot, le capitaine montois, a rendu, dans des conditions de jeu difficiles, une copie parfaite. Impeccable au pied, tant dans le jeu de pression que lors des sorties de camp, courageux et lucide, il a constamment remis son équipe dans le sens de la marche. Un match propre et précis, précieux dans ces circonstances.

Les meilleurs

A Mont-de-Marsan : Brethous, Pearce, Damiani, Laval, Laterrade, Loustalot, Laousse-Azpiazu.

A Brive : Jammes, Lagrange, Narisia, Holding, Larenjeira, Marques.

Par Pierre BAYLET.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir