• L’essentiel est assuré pour Béziers
    L’essentiel est assuré pour Béziers
Publié le / Modifié le
Pro D2

L’essentiel est assuré pour Béziers

Méconnaissables, les Rouge et Bleu sauvent les apparences en triomphant pour conserver leur invincibilité à domicile et rester au contact des potentiels qualifiés. Fort en défense, Bourg-en-Bresse a longtemps tenu tête à l’ASBH mais n’a quasiment rien proposé dans le jeu.

Le résumé

Quelle “purge” ! Au bout de l’ennui, Béziers assure le minimum syndical en enchaînant un second succès à domicile face à Bourg-en-Bresse et conserve ainsi son invincibilité à la Méditerranée cette saison. Mais que ce fut laborieux ! En manque d’inspiration offensive et emmenés par des numéros neuf toujours aussi lents, les Héraultais n’ont jamais trouvé le fil de leur rugby. Imprécis dans l’occupation au pied, ils n’ont jamais réussi à poser leur empreinte sur la rencontre. Heureusement que Bourg-en-Bresse n’a pas proposé grand-chose, car l’ASBH était prenable ce soir. Mais un essai de Rawaca derrière un maul conquérant et les points des buteurs Suchier et Dreuille ont suffit à faire leur bonheur. Courageux en défense, les visiteurs se sont accrochés mais ont été trop maladroits dans le jeu et contrés en touche pour espérer mieux.

L'essai du match

Savenaca Rawaca bonifie un maul surpuissant. Après une avancée de plus de vingt-mètres d’un ballon porté biterrois, Charly Trussardi ramasse le ballon et sert Thibauld Suchier. Sur un pas, le numéro dix met parfaitement le centre fidjien dans l’intervalle, qui, lancé comme une fusée, déchire au près le rideau défensif adverse pour aller à l’essai. Une phase de jeu gagnante que les Biterrois n’ont pas assez utilisé pour mettre à mal leurs adversaires.

L’homme du match

Karl Wilkins brille dans la pénombre. Au sein d’un collectif amorphe et parfois perdu, le jeune troisième ligne anglais s’est fait remarquer. Très actif au plaquage, toujours présent au soutien et auteur d’une superbe percée en attaque, le flanker a travaillé aux quatre coins du terrain. Et s’est même montré utile en touche. Constant sur quatre-vingt minutes, il n’a jamais baissé son niveau d’engagement et a été un poison pour les visiteurs. A revoir très vite !

Le tournant

Jordan Puletua disjoncte encore ! Alors que Béziers a quasiment sécurisé son succès, le centre îlien assène un plaquage violent à l’épaule sur un joueur de Bourg-en-Bresse lors d’une action adonide. Un geste bête et non-maîtrisé qui lui a coûté son quatrième carton jaune de la saison. Une erreur de plus pour Puletua, qui n’a pas été dommageable pour son équipe.

Les meilleurs

A Béziers : Wilkins, Best, Marie, Rawaca ; à Bourg-en-Bresse : Dupont, Wavrin.

Par Julien Louis.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir