• Bourg arrache la victoire devant Brive
    Bourg arrache la victoire devant Brive
Publié le / Modifié le
Pro D2

Bourg arrache la victoire devant Brive

Bourg-en-Bresse a réalisé la bonne prestation du week-end. En s'imposant à domicile contre Brive (31-27) dans un match aux multiples rebondissements, les Bressans sortent de la zone rouge au détriment de Colomiers.

Le contexte :

Le rythme est élevé au sommet du championnat, mené par Bayonne et Oyonnax. Pour rester dans l’allure, Brive doit réussir à ramener des points lors de ses déplacements. Le voyage en Bresse chez une équipe luttant pour le maintien semblait la bonne occasion pour les joueurs de Jérémy Davidson. Celui-ci alignait d’ailleurs une équipe « type » pour la dernière rencontre de ce bloc. En face, l’US Bressane connaissait une période délicate avec trois défaites consécutives. Avec 14 absents (12 blessés et 2 suspendus), le club burgien espérait repartir de l’avant face à l’ancien pensionnaire de Top 14. C’est chose faite, avec un succès 31-27.

Le résumé :

Bourg peut savourer son succès devant Brive (31-27). Pourtant, les Corréziens avaient l’envie de faire un résultat en Bresse. Trop d’envie ? En tout cas, ils récoltent rapidement un carton jaune pour une faute dans un ruck d’Hirèche (2e). Si l’indiscipline est un point noir pour les Brivistes dans ce premier acte (carton jaune contre Hervé et essai de pénalité concédé), ils s’appuient en revanche sur un froid réalisme en attaque. Après une offensive conclue par Romanet 16e), Acquier répond aux Burgiens en marquant après un maul briviste 39e). Les Corréziens scorent rapidement quand ils viennent dans le camp adverse au contraire des Bressans qui doivent faire preuve d’une grande débauche d’énergie pour réussir à répliquer. Un cœur tout de même récompensé par un essai de pénalité (35e). A la pause, Bourg est derrière Brive mais l’écart reste serré (13-17). Au retour des vestiaires, les Burgiens mettent plus de pression défensivement sur les Corréziens. Ils reprennent les devants par le pied de Chouvet et sur un essai de Perrin au centre du terrain (23-17, 49e). Mais Brive réplique dans ce joli chassé-croisé. Fa’aso’o est à la conclusion d’un nouvel essai corrézien (23-24, 58e). Le banc du CAB donne un second souffle à l’équipe visiteuse mais les Bressans ne veulent rien lâcher. Un nouvel échange de pénalité entre Viard et Laranjeira plus tard, Brive est toujours devant à quelques instants de la fin du match (26-27, 76e). Mais les Burgiens font encore preuve d’un énorme cœur et viennent torpiller les Brivistes sur un essai de Santallier, suite à une passe au pied de Doy (31-27).  

La phrase :

« Nous avons renversé une montagne. Les joueurs ont mis beaucoup de cœur et de courage ». De l’entraîneur burgien, Yoann Boulanger après ce succès décroché avec vaillance.

L’essai :

78e minute : Les Bressans réussissent à gagner une mêlée suite à un maul improductif dans le camp briviste. Sur celle-ci, ils ouvrent le jeu et grattent une pénalité face aux perches. Les Burgiens décident de jouer l’avantage par Dupont. Celui-ci décale Doy qui joue au pied dans le dos de la défense. Le rebond est favorable à l’ailier Santallier qui surgit pour inscrire en coin l’essai de la victoire.

Le Joueur :

Loïc Baradel. A 22 ans, le 3e ligne centre devait s’employer pour remplacer l’impeccable William Wavrin, suspendu. Le jeune homme s’est activé aux quatre coins du terrain et a fini complètement cuit avant de devoir céder sa place à Ludovic Chillet. Mais à l’image du collectif violet, il n’a rien lâché.

La conséquence :

Avec ce succès, Bourg-en-Bresse sort à nouveau de la zone rouge, devançant Colomiers (battu 38-12 à Nevers) de 3 unités. Les Violets en renouant avec la victoire. En face, Brive doit se contenter d’un bonus défensif. Un bien maigre butin pour l’ancien pensionnaire de Top 14 clairement venu pour s’imposer en Bresse. Le CAB est 4e, à 5 longueurs du duo de tête Bayonne-Nevers et 4 du 3e, Oyonnax.

La stat’ :

2 ! Comme le nombre de victoires à Verchère du promu Bourg-en-Bresse devant les deux anciens pensionnaires du Top 14, Brive et Oyonnax.

Les meilleurs :

 

A Bourg : Jullien, Roth, Baradel, Guilon, Chouvet

 

A Brive : Fa’aso’o, Romanet, Laranjeira

 

 

Par Julien Veyre

Réagir