• La balade rouge et blanche
    La balade rouge et blanche
Publié le / Modifié le
Pro D2

La balade rouge et blanche

PRO D2 - Maîtres de leur sujet, les Biarrots se sont logiquement imposés 51-14 face à Oyonnax.

Le match : les Biarrots n'ont pas fait de détails

Inspiré et porté sur l’offensive, le Biarritz Olympique n’aura fait qu’une bouchée d’Oyonnax ce soir sur la pelouse d’Aguiléra. Rapidement mis en marche par un superbe essai de Poi (lire plus bas), les Basques ont étouffé les Oyomen qui n’ont pas vu le jour pendant le premier acte. Derrière un Dachary en forme et un Knight des grands jours, les locaux menaient rapidement 27-7 (24e). Malheureux pendant une grande partie de la saison, les rouge et blanc auront également eu ce petit brin de chance qui leur manquait tant cette année, sur l’essai de Lucu (33e) après une touche audacieusement trouvée et un ballon contré par l’ouvreur Biarrot. Solidaires en défense en n’encaissant aucun point sur le temps fort de l’USO en fin de première période, les Biarrots menaient logiquement 34-7 à la pause grâce à quatre essais de Jarrod Poï (doublé), Adam Knight et Maxime Lucu.

Le second acte n’en fut pas moins maîtrisé par les locaux. L’essai inscrit par Tauleigne à la reprise (34-14, 45e) ne fut qu’une illusion. Car la suprématie était bien rouge et blanche ce soir. Les réalisations de Yohann Artru puis Ximun Lucu, sur une interception suivie d’un sprint de 90 mètres, ont assuré au BO une large victoire bonifiée. Bousculés en mêlée en début de seconde période alors qu’ils étaient dominateurs sur la première, les Basques, emmenés par les entrées de Leatigaga et Tawake, s’offrirent même un essai de pénalité juste avant la sirène. De quoi préparer de la meilleure des façons le rendez-vous si particulier qui les attend jeudi prochain.

L’essai : Poï à la conclusion d’une relance de 85 mètres

Alors que le BO vient d’ouvrir le score (3-0), Oyonnax tape le renvoi. Le ballon est capté par les rouge et blanc qui décident de relancer et Guiry, d’un offload, décale Théo Dachary qui se retrouve face à un boulevard. Le trois-quarts centre du BO joue à merveille son deux-contre-un avec Charles Gimenez, qui fixe ensuite le dernier défenseur pour servir Jarrod Poï sur un plateau. Le joueur prêté par le Stade Toulousain n’a plus qu’à parcourir les 30 derniers mètres le séparant de l’en-but pour inscrire le premier essai du match.

Le tournant : Un carton très tôt, deux essais dans la foulée

Sur le premier temps fort du BO, Jérémy Gondrard tape volontairement dans la balle alors que les siens sont acculés sur leur ligne d’en-but. M. Lasausa Lespy Labaylette l’envoie alors dix minutes sur la touche. Une infériorité pendant laquelle les Oyomen encaissent deux essais. Au retour de Gondrard, alors qu’on ne joue que depuis 16 minutes, le retard est déjà de 17 à 0. Les joueurs du Haut-Bugey ne le rattraperont jamais.

L’homme : Adam Knight

Irrésistible et de tous les bons coups ce soir, le troisième ligne aile du BO a été le meilleur joueur sur la pelouse. Ses courses tranchantes ont fait mal à la défense d’Oyonnax.

Les meilleurs :

À Biarritz : Knight, M. Lucu, Artru, Dachary

À Oyonnax : Edwards, Herjean, Giresse

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Réagir