Pro D2

Pour ce match en retard de la cinquième journée, les Neversois de Jason Fraser, après trois succès sur quatre rencontres, veulent vaincre leur bête noire, Béziers, qu’ils n’ont jamais gagné depuis qu’ils sont en Pro D2.

Nevers : terrasser enfin la bête noire

Remise en confiance par ses trois victoires en quatre matchs, l’Uson s’interdit tout relâchement avec la réception de Béziers, qu’elle n’a jamais battue depuis son accession en Pro D2.

Oyonnax inarrêtable

(10-19) Sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, l'USO a signé un sixième succès consécutif. Sur le terrain du quatrième, les Oyomen n’ont jamais tremblé et confortent leur place sur le podium.

Dug Codjo et Pedro Bettencourt (Oyonnax)

Les Columérins emportés par la fougue

(45-11) Accrochés pendant 35 minutes, les Haut-Garonnais auront lancé leur match après un ballon porté incroyable de plus de quarante mètres, symbole d’un rugby qui gagne en cohésion.

Beka Sheklashvili s’est montré à son avantage dans la ligne ballon en mains. Le pilier géorgien est notamment décisif sur l’essai de Manukula qui lance les Columérins vers la victoire.

Mont-de-Marsan sur la voie du renouveau

(30-10) Grâce à un mélange parfaitement dosé entre jeunesse et expérience, le Stade Montois a confirmé face à Béziers ses bonnes dispositions actuelles.

Jens Torfs (Mont-de-Marsan)

Biarritz : la réponse de Ximun

(19-12) Très peu utilisé, Ximun Lucu, l’arrière du BO connaissait sa première titularisation de la saison à domicile. Pendant 80 minutes, il a montré qu’il était un sérieux candidat au poste.

Ximun Lucu a été très propre dans tout ce qu’il a accompli. Il rebat les cartes au poste d’arrière du BO. Photo PhotoBernard

Retour à la maison pour Guiry

Après avoir joué pendant quatre ans à Biarritz, Bertrand Guiry, troisième ligne aile de Provence Rugby, retrouvait la pelouse d’Aguilera.

Bertrand Guiry maintenant joueur de Provence Rugby a retrouvé son ancien club, le BO

Vannes : première à l’extérieur

(16-21) Le RCV a attendu la 12e journée pour décrocher son premier succès à l’extérieur. Une victoire acquise grâce à une seconde période accomplie et une occupation du terrain rationnelle.

Jean Noel SPITZER (Vannes).

Perpignan : Mêlée retrouvée

(20-13) Ultra-dominateurs durant le premier acte, les Catalans ont manqué de réalisme avant de trouver la solution grâce à leur mêlée, un secteur en souffrance depuis le début de la saison.

Enzo Forletta et le paquet d’avants catalans sont parvenus à renverser la pression dans cette rencontre de haute volée face aux Grenoblois . Photo Michel Clementz

Carcassonne, dans le bon wagon

(20-24) Grâce à des leaders qui ont montré l’exemple, l’USC se retrouve sixième du Pro D2 après avoir longtemps espéré.

Les Audois de Félix Le Bourhis, balle en main, et de Louis Marrou (casqué) réalisent le bon coup du week-end.

Grenoble : fatale indiscipline

Privé de ballons et trop sanctionné, le FCG s’est tiré une balle dans le pied à Aimé-Giral.

Nevers, prime à la patience

(24-34) Bousculés en début de rencontre, les Neversois ont su prendre leur temps pour finir par l’emporter grâce à deux essais dans le dernier quart d’heure.

Nicolas Vuillemin (Nevers)

Profil bas pour le leader grenoblois

S’ils ont récupéré la première place du classement la semaine dernière, les Isérois se savent aussi moins performants sur ce troisième bloc. De quoi se déplacer sans fanfaronner…

Stéphane Glas, entraîneur de Grenoble

Vannes en seconde période

Les Vannetais ont remporté leur premier succès de la saison à l’extérieur grâce à une seconde période où leur pression constante sur les Damiers leur a permis de faire basculer la rencontre.

Les joueurs de Vannes s'entraînant avant le match

Rouen - Nevers : combat à tous les étages

Au bout de dix minutes de jeu, on n'arrivait déjà plus à reprendre son souffle dans les tribunes, tant les deux équipes envoyaient du jeu et de l'impact. Rouen avait décidé de prendre les choses en...

Kylian Jaminet (Nevers)