• Kevin Burgaud et les Vannetais retrouveront les Montois en Barrages
    Kevin Burgaud et les Vannetais retrouveront les Montois en Barrages Bruno Perrel - Bruno Perrel
Publié le / Modifié le
Pro D2

Vannes - Mont de Marsan : Moment historique !

Vainqueurs du premier "round" dimanche (24-13), les Bretons ont doublé les Montois au classement et pris une option pour les retrouvailles en barrage.

Quel exploit ! Pour la première fois, la Bretagne aura un représentant en phase finale de Pro D2 le week-end prochain. La sensation Vannes, qui a gagné sept de ses huit derniers matchs, se présentera dans la peau du favori pour ce barrage à domicile, après avoir battu Mont-de-Marsan dimanche. Sur la forme du moment, les coéquipiers d’Anthony Bouthier paraissent intouchables : "On se devait d’aller jusqu’à ce stade-là, de rentrer dans le top 6. On y est. Maintenant on va vite se tourner vers le prochain rendez-vous. Nous n’avons peut-être pas tout donné, mais eux non plus. Les Montois vont revenir avec d’autres ambitions dimanche prochain".

Battus seulement à deux reprises cette saison au stade de la Rabine (par Brive et Montauban), les Vannetais ont-ils réellement pris un avantage psychologique pour le "quart de finale" en remportant le dernier match de phase régulière ? "Oui sûrement, même si ce sera un deuxième match qui n’aura rien à voir. Mais il faudra vite se reconcentrer et se remobiliser pour espérer aller plus loin en phase finale. Car on a pu voir que ça a été dur face à cette grosse équipe, notamment en seconde mi-temps. […] Mais on n’aura pas de pression pour ce deuxième match", ajoute l’arrière polyvalent.

La dynamique face à l’expérience

Absents sur l’entame dimanche et menés 14-0 après treize minutes de jeu, les Montois doivent leur qualification sur cette ultime journée aux résultats favorables de leurs concurrents. Et mettent ainsi fin à une série de trois succès.

Mais les Landais, qui se sont imposés à deux reprises à l’extérieur, n’en restent pas moins de redoutables outsiders. Car leur expérience des phases finales n’a que peu d’équivalence dans le championnat. Ils n’ont raté qu’une fois ce rendez-vous depuis leur descente de Top 14 en 2013 et ont participé à huit play-offs de Pro D2 (trois finales) sur les onze dernières années (moins deux saisons en Top 14). Il serait donc surprenant de voir les troupes du capitaine Julien Tastet passer à côté de ce match couperet qu’ils connaissent par cœur. Même si, ils devront hausser leur niveau de jeu et se montrer beaucoup plus réalistes pour briser la confiance de leurs adversaires. Des Bretons, au sujet desquels une inconnue n’est pas totalement levée, malgré la présence d’un joueur aguerri au plus haut niveau comme Hugh Chalmers : seront-ils capables de gérer un évènement qu’ils découvriront ? Ce second round promet donc d’être beaucoup plus accroché et serré que le premier.

"Nous n’avons peut-être pas tout donné, mais eux non plus". Anthony Bouthier 

Midi Olympique
Sur le même sujet
Réagir