• Rouen : le devoir du succès
    Rouen : le devoir du succès Midi Olympique - Midi Olympique
Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Rouen : le devoir du succès

Le chiffre si peu élevé des cinq titulaires rouennais de ce soir qui la saison dernière, ont participé à la première tentative de montée en Pro D2, montre à quel point le projet normand avance vite, et sans s’embarrasser. 

Seuls ces cinq joueurs du quinze de départ qui débutera ont connu la fournaise du stadium et les quatre confrontations que ces deux équipes s’étaient livrées dans feu la poule d’accession. Leurs retrouvailles se font au même stade de la compétition où elles s’étaient quittées sur un double succès des hommes de Richard Hill, mais l’aventure collective est vraiment nouvelle côté normand, et le manager et ses méthodes restent les seules vraies données immuables de ce projet au long cours. « Il existe depuis 2013, raconte le technicien anglais. Cela fait six ans que nous travaillons pour cet instant. Nous allons jouer ces six années sur ces deux matchs. »

Avec les mêmes qui ont vaincu les Dacquois au tour précédent - excepté le seconde ligne anglais Dave Markham qui fait son apparitions le banc en lieu et place de Thomas Toevalu - les Normands font face au destin imaginé par leur président Jean-Louis Louvel, homme multiple aux doigts d’or, fils d’ouvrier parti d’une petite entreprise de palettes de transport jusqu’à devenir un investisseur majeur de ce territoire où la semaine dernière, il s’est déclaré potentiellement candidat à la mairie de Rouen. Il verra, il décidera à la rentrée, a t-il déclaré, mais cet énième mouvement de ce dirigeant assis le cul sur une bille, qui ne tient pas en place, est le nouveau signe de son incapacité à la satiété. Il est tout à fait évident que ce club a besoin d’avancer, et après son échec vécu contre Bourg-en-Bresse lors du dernier championnat sur cette même marche vers l’accession, et depuis le grand renouvellement de son effectif, et compte tenu de cette domination sans partage exercée sur sa poule lors de la phase préliminaire, cette équipe normande se présente à la fois sure de ses forces, et consciente de son devoir de succès. 

L'équipe de Rouen

Le XV de départ : 15.Milhorat ; 14.Lemi, 13.Tabualevu, 12.Ratuvou, 11.Villière ; 10.James ; 9.Campeggia ; 7.Domolailai, 8.Dastugue, 6.Barthere ; 5.Adamou, 4.Giraud ; 3.Knight, 2.Becquet, 1.Martin.

Les remplaçants :  16.Innocente, 17.Mondon, 18.Clamy-Edroux, 19.Markham, 20.Vincent, 21.Cazale-Debat, 22.Michalet, 23.Ford.

Guillaume Cyprien
Sur le même sujet
Réagir