• Super Rugby - Les Jaguares vainqueurs face aux Hurricanes
    Super Rugby - Les Jaguares vainqueurs face aux Hurricanes Icon Sport -
Publié le / Modifié le
Super Rugby

L'exploit des Jaguares à Wellington

Les Argentins sont allés s’imposer sur la pelouse des Hurricanes.Ils sont sur lavoie d’une seconde qualificatio de rang.

Les Jaguares de Gonzalo Quesada ont frappé fort ! Les joueurs de la franchise argentine ont réussi l’exploit de s’imposer sur le terrain des Hurricanes (20-28), à Wellington. C’est la première fois depuis leur arrivée dans le tournoi, en 2016, que les Sud-Américains battent la franchise de Beauden Barrett. Le talonneur vétéran Agustin Creevy (25e) (sur un maul), le centre De La Fuente (34e) et le talonneur remplaçant Julian Montoya (66e) ont inscrit les essais de la victoire (plus un premier essai de pénalité). Le dernier fut particulièrement spectaculaire puisqu’il fut le fruit d’une attaque déployée de soixante mètres avec une belle percée de Ramiro Moyano.

Si l’on se réfère aux données chiffrées de la rencontre, les Jaguares ont réussi à « piquer » quatre ballons à leurs adversaires en touche, l’une des clés de la rencontre. Mais toutes les autres statistiques étaient an faveur des Hurricanes, preuve que le rugby ne se résume pas encore tout à fait à des équations. La preuve, ce carton jaune récolté par Jordie Barrett sur l’essai de pénalité. Dans son en-but, il a balancé volontairement la balle en ballon mort, au lieu d’accepter de voir l’ouvreur Diaz Bonilla marquer sur un coup de pied à suivre pour lui-même…

Il y a un an, nous célébrions dans ces mêmes colonnes la première victoire des Jaguares face à une franchise néo-zélandaise : c’était à Auckland, face aux Blues. Les Argentins, calques presque parfait de l’équipe nationale, sont donc en train de s’habituer aux succès probants. Celui de vendredi met les Jaguares en très bonne voie pour se qualifier pour la phase finale, puisqu’ils sont désormais deuxièmes de la poule sud-africaine avec sept victoires dont trois à l’extérieur (Bulls, Sharks, et donc Hurricanes). Le 2 mars, ils avait déjà battu des Kiwis, à savoir les Blues, à Buenos Aires. L’an passé, ils avaient terminé la saison régulière avec neuf succès en seize rencontres avant de tomber face aux Lions en quart de finale. à force de voir les Argentins se hisser au niveau des meilleurs, quel que soit le contexte, on se dit que les Pumas seront vraiment compétitifs à l’automne. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Bleus.

Réagir