• Charlie Ngatai (Lyon)
    Charlie Ngatai (Lyon) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Lyon : Ngatai, au bout du contre

À peine revenu de ses émotions après la rencontre, Pierre Mignoni commençait à peine à desserrer les dents, jusqu’à ce qu’une interrogation lancée au sujet de son centre Ngatai vienne de nouveau faire exploser sa tension artérielle.

« Charlie, on peut tout lui pardonner, grinçait le manager lyonnais. Enfin, pas tout, mais presque... En tout cas, ça oui. » Ça ? C’est bien le contre subi par Ngatai dès la deuxième minute qui plongea le Lou dans le doute, lorsque son compatriote Aaron Cruden parvint à aplatir un ballon comme aimanté au fond de l’en-but par deux improbables rebonds… Au vrai, c’est bien un match à handicap de 7 points que durent remonter les Rhodaniens face à des Héraultais jamais aussi à l’aise que dans le contre. Le tout en faisant face, s’il vous plaît, à une chaleur mortelle et à une mêlée adverse beaucoup plus conquérante…

Tout pour déplaire, et pourtant ! Revenus dans la partie grâce à un superbe rush de Barassi (dans un côté fermé non moins bien amené par Couilloud), les Lyonnais parvenaient même à recoller à deux points à la pause ((11-13), après une faute stupide de Camara après la sirène. Laquelle allait changer bien des choses… Dopés par quelques initiatives de Couilloud et un banc supérieur, les Lyonnais parvenaient enfin à acculer les Héraultais jusqu’à inscrire en force l’essai de la gagne signé si symboliquement par… Charlie Ngatai, héros malheureux jusqu’alors (69e).

Une réalisation validée par M. Ruiz sans l’aide de la vidéo, qui demeure un fait de jeu contestable, tout comme le passage en touche de Nagusa (55e). Lesquels qui n’est toutefois rien en comparaison de ces quatre pénaltouches vendangées par le MHR dans les dernières minutes, après la sortie de leur stratège Van Rensburg...

Midi-Olympique.fr
Sur le même sujet
Réagir