• A l’image du collectif toulousain dans son ensemble, Mickaël Robin, Paul Marcon et Mathieu Jussaume (de gauche à droite) ont dressé un mur bleu infranchissable. Photo La Dépêche du Midi - Valentine Chapuis
    A l’image du collectif toulousain dans son ensemble, Mickaël Robin, Paul Marcon et Mathieu Jussaume (de gauche à droite) ont dressé un mur bleu infranchissable. Photo La Dépêche du Midi - Valentine Chapuis
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Le Toulouse Olympique impose sa défense

Après l’accident à domicile face à Bradford début juillet, Toulouse enchaîne une deuxième victoire face à Sheffield. Avec la manière.

En prélude de cette 22e journée, Paul Marcon assurait que ses coéquipiers et lui-même avaient pris conscience de leurs erreurs récentes et notamment à la suite des deux dernières défaites concédées à domicile. Après une courte période d’observation, on pouvait aisément croire l’ailier toulousain, qui était d’ailleurs le premier à marquer (9e). Solide en défense et tranchant en attaque, le Toulouse olympique prenait rapidement le large face à une formation de Sheffield pas vraiment présente au rendez-vous. Malgré un essai opportuniste en contre des Anglais (20e), les hommes de Sylvain Houlès récitaient leur rugby en proposant un jeu aéré et quatre autres réalisations suivaient (14e, 30e, 34e, 40e) pour disposer d’une large avance à la pause (28-6).

une confiance retrouvée

Un matelas confortable résultant d’une grande agressivité défensive visant à rendre muette l’attaque des Eagles, affichant le troisième meilleur rendement offensif du championnat. Ce pari réussi, le TO encaissait deux autres essais dans le second acte mais ce n’était pas suffisant pour contrarier l’allant d’une équipe portée par la grande performance de son maître à jouer l’arrière Mark Kheirallah. Précis face aux perches (seulement deux échecs sur dix tentatives) et à l’origine de nombreuses actions décisives, l’Australien a fait courir des Anglais accablés par la chaleur et en difficulté pour réussir à mettre leur jeu en place. Avec cinq essais de plus inscrits lors de la deuxième mi-temps, Toulouse s’envolait au score, gagnait largement (56-18) et retrouvait la confiance dans la lignée de la dernière victoire acquise à Rochedale. Un succès tombant au bon moment alors que se profile une coupure d’une semaine avant un déplacement à Halifax, dans le Yorkshire.

Maxime BROSSARD
Sur le même sujet
Réagir