Polémique autour de la sortie de Berdeu

  • Léo Berdeu
    Léo Berdeu Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Lors de la victoire agenaise contre le Stade français samedi, le trois-quarts centre parisien Jonathan Danty a écopé d’un carton jaune à la 30e minute pour avoir plaqué Leo Berdeu alors qu’il est en l’air. Une action qui aurait lui coûter plus cher vu la chute très dangereuse de l’ouvreur du SUALG et qui a entraîné la sortie de ce dernier pour subir un protocole. S’en est suivie une polémique qui a animé le retour des joueurs après la pause. En effet, le joueur n’est pas revenu en jeu avant la mi-temps (il ne restait que dix minutes à disputer) mais avait reçu l’autorisation. "Au protocole, on me dit que tout se passe bien, que je peux y aller et j’ai attendu la mi-temps", expliquait-il après le match au micro de Canal +. Surtout, Berdeu faisait aussi part en aparté de son incompréhension car, en fait, il n’a pas pu reprendre le match. La raison ? Le médecin l’en aurait finalement empêché. "Il a dû revoir les images, ajoutait le numéro 10. Je ne vois pas comment j’aurais pu faire une commotion en tombant sur le dos. Ce n’est pas à moi de râler mais j’en paye les conséquences." Selon certaines sources, c’est un geste du bras de Berdeu, alors au sol, qui aurait été interprété comme une éventuelle inquiétude sur la santé de l’intéressé. Voilà, en tout cas, qui a provoqué la colère de son manager Christophe Laussucq : "Personne ne comprend. Si je dois vous raconter tous les dysfonctionnements du rugby français, je vais y rester quatre heures. La semaine précédente, j’ai vu des joueurs sortir sur commotion, ne pas revenir en jeu et jouer ce week-end. Là, Leo Berdeu est très bien, a eu un test positif. Mais le joueur qui le blesse finit le match, et pas lui. La mi-temps a été dure à gérer, car il est autorisé à revenir avant la pause. On pensait que c’était bon. Là-dessus, le médecin revient nous dire qu’il ne peut pas jouer. On ne sait pas pourquoi. Ce n’est pas très clair. On parle beaucoup de sécurité du joueur mais il y a un paquet d’hypocrisie et de situations à la limite du loufoque aussi."

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?