• Quentin Lespiaucq-Brettes a décide de poursuivre l’aventure avec son club formateur.
    Quentin Lespiaucq-Brettes a décide de poursuivre l’aventure avec son club formateur. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Lespiaucq et Daubagna changent le marché

Particulièrement animés, les marchés des talonneurs et des demis de mêlée ont été marqués, cette semaine, par les prolongations de contrat des Palois Quentin Lespiaucq-Brettes et Thibault Daubagna. Leur décision a des répercussions pour les clubs qui s’étaient positionnés pour leur venue.

Ils ont finalement dit oui. La Section paloise attendait avec impatience la réponse de Quentin Lespiaucq-Brettes (24 ans) et Thibault Daubagna (25 ans) concernant leur avenir, comme évoqué lundi dans ces colonnes. Le talonneur et le demi de mêlée ont donc décidé, mardi, de poursuivre l’aventure avec leur club formateur. L’actuel et l’ancien capitaine ont signé un nouvel engagement portant sur les deux prochaines saisons, soit jusqu’en juin 2022.

Si ces deux signatures sont perçues comme de bonnes nouvelles du côté du Hameau, elles ont des répercussions moins réjouissantes ailleurs. Car les deux joueurs étaient espérés par d’autres clubs de l’élite. Thibault Daubagna avait notamment été ciblé par le Stade toulousain pour prendre la suite de Sébastien Bézy, en partance pour Clermont. Le numéro 9 avait été reçu à Ernest-Wallon mais a finalement décidé de rester dans le Béarn. La formation championne de France attend désormais de savoir quelle sera la position de Jonathan Pélissié (31 ans, 1 sélection), le deuxième numéro 9 récemment sondé. Mais le Lou n’a pas dit son dernier mot et une prolongation de contrat de l’ancien Toulonnais dans le Rhône est toujours d’actualité. Ce qui conduirait le Stade toulousain à lancer d’autres pistes, probablement en destination de joueurs "non-Jiff".

La cote de Mauvaka partie pour grimper

Sur le marché des talonneurs, le choix de Lespiaucq-Brettes change aussi quelque peu la donne. Le joueur avait discuté avec les dirigeants de plusieurs clubs, dont ceux de Bordeaux-Bègles et Clermont, qui envisageaient sa venue. L’ASMCA, qui a engagé Adrien Pélissié au préalable, va être amené à repenser son recrutement au talonnage en sachant que Mike Tadjer et Yohan Beheregaray, en fin de contrat, peuvent être maintenus au poste. Du côté de Bordeaux-Bègles, la quête du successeur d’Adrien Pélissié se poursuit donc, sachant que les options se réduisent au fil de l’avancement du marché. Après Quentin Lespiaucq-Brettes, un autre talonneur "Jiff" va se retrouver au centre du jeu et pourrait voir sa cote grimper : Peato Mauvaka (22 ans, 1 sélection). Le Toulousain attise de la convoitise et va commencer son tour des clubs intéressés. L’UBB et Clermont sont à l’affût et Lyon est vivement intéressé par son profil.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir