• Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre Lyon
    Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre Lyon Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Internationaux : retours à l’ordinaire

Ce week-end marque le retour aux affaires de dizaines de mondialistes : Radradra, Guirado ou Lopez se relancent...

Le Top 14 comptait quatre-vingt-huit ambassadeurs au Japon… et autant d’absents sur le premier tiers de la saison. Pour une bonne partie de ces internationaux, l’heure du retour à l’ordinaire a sonné.

Ce week-end, le championnat va enregistrer un retour en masse de vedettes. De quoi progressivement redonner son lustre et un peu plus de crédibilité à la compétition. Les supporters des clubs concernés suivront particulièrement les premiers pas de recrues phares, après des semaines d’attente : le Lyonnais Demba Bamba qui est enfin rétabli, le Toulonnais Sergio Parisse ou encore la doublette australienne du Stade français Latu-Naivalu seront scrutés. Les grosses écuries de Top 14 vont retrouver de leur superbe après le long tunnel de doublons.

Les Bleus reviennent au meilleur des moments au regard du calendrier. Avec l’affiche Toulon - Montpellier, les Ollivon et Tolofua devraient ainsi défier les Guirado, Picamoles et autres Camara. Les internationaux français seront également être présents en nombre au stade Ernest-Wallon de la Ville Rose pour des doubles retrouvailles, entre Toulouse - Clermont cinq mois après la finale de Top 14, et trois semaines après l’élimination du XV de France au Japon (Guitoune, Huget, Médard, Ntamack, Lopez, Penaud, Slimani…). Le Racing 92 (Sanchez, Chat, Machenaud, Vakatawa, Russell), Bordeaux-Bègles (Radradra, Poirot), Castres (Vaipulu, Urdapilleta) ou encore La Rochelle (Rattez) vont aussi retrouver, avec le sourire et un certain réconfort, des visages bien connus.

Ben Smith et Etzebeth attendus en dernier

Pour une poignée d’internationaux de renoms, l’heure de la reprise est décalée. Côté tricolores, Antoine Dupont, toujours en délicatesse avec son dos, et Sébastien Vahaamahina, suspendu, resteront à la maison. Il faudra aussi s’armer de patience pour revoir Leone Nakarawa, absent de l’entraînement au Racing, et Ben Tameifuna, hors de forme. Trop justes, le Castrais Filipo Nakosi et le Lyonnais Josua Tuisova ne seront pas encore lancés. Parmi les recrues phares, les Springboks à peine rentrés en Afrique du Sud, effectuent actuellement leur tournée triomphale : Le contrat d’Eben Etzebeth à Toulon prend effet le 1er début décembre ; Handre Pollard et François Steyn débarqueront à Montpellier dans une dizaine de jours ; Cheslin Kolbe est attendu pour le 17 novembre dans la Ville rose. Là même où Steph du Toit, le joker Coupe du monde ayant participé au Mondial, est revenu lundi. Le pilier pourrait finalement porter encore les couleurs rouge et noir avant de repartir au pays... Le Wallaby Richie Arnold sera, de son côté, Toulousain à compter du 12 novembre. À Paris, le capitaine des Pumas Pablo Matera posera le pied six jours plus tard. Seul All Black mondialiste à rejoindre l’Hexagone cette année, Ben Smith devrait poindre son nez en décembre.

À la fin de l’année, seulement, toutes les équipes seront enfin au complet.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir