• Les Angoumoisins et son numéro Aldric Lescure veulent gommer la défaite subie à Valence la semaine dernière. Pour cela, il va falloir venir à bout de Montois ambitieux.
    Les Angoumoisins et son numéro Aldric Lescure veulent gommer la défaite subie à Valence la semaine dernière. Pour cela, il va falloir venir à bout de Montois ambitieux. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Soyaux-Angoulême : Se faire respecter

Battu sur la pelouse de Valence-Romans (18-13) en ouverture de ce bloc, Soyaux-Angoulême pointe du doigt l’arbitrage. Mais fait aussi son autocritique et espère se remettre dans le droit chemin à Chanzy.

Cinq jours après son revers sur la pelouse de la lanterne rouge Valence-Romans (18-13), Le SA XV reçoit Mont-de-Marsan avec l’envie de réenclencher la marche avant. Étincelant en entame de match dans la Drôme, les Charentais ont ensuite baissé de régime. Pour le manager Adrien Buononato, la responsabilité des joueurs et du staff est engagée sur ce revers, mais celle de l’arbitre l’est également. "J’estime que ce n’était pas correct. Tout le monde a le droit de se tromper mais il faut reconnaître ses erreurs. Il faut être comptable de son bilan. Je suis comptable du mien, les joueurs du leur et donc tous les acteurs du jeu sont, je l’espère soumis à la même règle. Je ne peux pas accepter ce que j’ai vu." Désormais, les Angoumoisins veulent passer à autre chose et se remobiliser pour renouer avec le succès ce soir face au Stade montois. Si les Charentais partent avec le costume de favoris, à domicile, face à une équipe moins bien classée et qui n’a toujours pas gratté le moindre point à l’extérieur, Mont-de-Marsan reste une formation habituée au top 6 ces six dernières saisons. Un adversaire qu’il ne faudra donc pas prendre à la légère selon Jules Even, l’arrière charentais. "Le classement ça ne veut trop rien dire en début de saison. Mont-de-Marsan a fait une première défaite à domicile, ça les a un petit peu mis dedans mais c’est une très grosse équipe. On connaît leurs atouts, on sait qu’ils vont venir faire un gros match chez nous."

Se pérenniser dans le top 6

Le décor est planté, le SA XV est prévenu et devra montrer son meilleur visage pour s’extirper d’un gros match, dans son pré de Chanzy. Alors qu’il a eu un aperçu des conditions hivernales, à Valence sur un terrain détrempé, Soyaux-Angoulême va une nouvelle fois pouvoir se jauger dans des conditions délicates. Il a plu toute la semaine en Charente, un paramètre important à prendre en compte pour Jules Even, d’autant que les Charentais ont été sous pression sur le jeu au pied drômois la semaine passée. "Pendant 4-5 mois on va y avoir droit. À nous d’être plus précis sur nos montées aériennes et notre organisation défensive derrière pour pouvoir remettre du jeu au pied sur nos montées. C‘est un point que l’on a beaucoup travaillé cette semaine et je pense qu’il sera primordial pour pouvoir prendre l’avantage dans ce match et le garder." Comptablement, le SA XV doit repartir de l’avant pour rester en haut du tableau. "Quand tu regardes le classement tu mettais le premier non qualifié à cinq points en cas de succès à Valence, tu te laissais une sacrée marge de travail. C’est une occasion de manquer. On a une autre occasion d’accentuer notre position ce week-end, il ne faut pas la manquer."

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir