Dynamique en marche pour Oyonnax

  • Premiers du classement de Pro D2, les Oyomens, à l’instar de Pedro Bettencourt, vont tenter de remporter une septième victoire consécutive face aux Montois qui espèrent retourner la situation.
    Premiers du classement de Pro D2, les Oyomens, à l’instar de Pedro Bettencourt, vont tenter de remporter une septième victoire consécutive face aux Montois qui espèrent retourner la situation. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

En recevant les Montois, pour lancer un bloc qui s’achèvera par un sommet à Grenoble, les Oyomen voudront prolonger une série de six victoires consécutives

Samedi, l’ensemble des joueurs et le staff d’Oyonnax Rugby ont participé à la soirée marquant le 110e anniversaire du club au cours de laquelle, devant plus de 500 personnes, sept joueurs dont les noms sont inscrits sur le "mur des légendes" de l’Oyomen Factory ont été mis à l’honneur. Aux côtés de Lukas Rapant, Adrien N’Goma, Miroslav Nemecek et Stéphane Ricco qui ont marqué de leur empreinte l’histoire du club aux cours de la dernière décennie, Valentin Ursache, Roïmata Hansell Pune et Joe El Abd, désormais aux commandes comme manager, ont également été honorés. Acteurs de la belle aventure des dernières années, ils incarnent aussi le présent et l’avenir du club de l’Ain et des montagnes du Jura qui aspire à retrouver le plus haut niveau. À l’entame du dernier bloc de l’année, les Oyomen, installés en tête du classement de Pro D2, sont en phase avec l’ambition annoncée et c’est dans l’élan d’une série de six victoires consécutives qu’ils aborderont ce dimanche la reprise face aux Montois. Ce bilan réveille les souvenirs du capitaine Valentin Ursache "en 2013, lors de la saison de l’accession en Top 14 nous avions réalisé une série de treize victoires consécutives. Nous en sommes encore loin, mais notre objectif est de tout faire pour prolonger le plus longtemps possible celle en cours. Avant de penser à notre déplacement à Aurillac puis au choc qui nous attend à Grenoble, il faudra assurer notre invincibilité à domicile contre Mont-de-Marsan. Nous avons beaucoup travaillé pour bien préparer ce match".

Un fil conducteur

Après la victoire probante rapportée de Soyaux-Angoulème, Joe El Abd et son staff n’ont pas laissé aux joueurs le loisir de s’endormir sur leurs lauriers : "Lors de ce match le groupe a démontré son envie, mais aussi sa maîtrise. Depuis le début de saison nous avons un fil conducteur qui est de progresser à chaque match. Des choses se sont mises en place. Nous sommes dans une dynamique très positive avec six victoires consécutives, dont trois obtenues en déplacement, mais il y a encore des détails à régler, des choses à améliorer, des points spécifiques à travailler."

De fait, la trêve a été très relative pour les Oyomen, leur capitaine en témoigne "nous nous sommes vite remis au travail et il suffit d’assister à un entraînement pour comprendre qu’il n’y a pas eu de relâchement".

Si le titre du livre édité à l’occasion des 110 ans du club, "Fiers d’Oyo", relève du constat au regard du parcours des dernières saisons, il sonne aussi comme une promesse, celle faite en début de saison par Joe El Abd : "Nous avons un objectif et nous ferons tout pour l’atteindre." La série victorieuse en cours témoigne de cette volonté partagée par l’ensemble du groupe, mais elle attise aussi sa motivation à l’heure de la reprise face aux Montois. "Ce bloc sera important. Nous sommes dans une bonne dynamique qui nous a permis d’avancer un peu plus à chaque match. Il faut l’entretenir. Le duel avec Mont-de-Marsan sera un match de reprise et il peut conditionner la suite du bloc."

Jean-Piere Dunand
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir