Soyaux-Angoulême tentera de reconquérir Chanzy contre Provence Rugby

  • Erwan Nicolas (Soyaux-Angoulême)
    Erwan Nicolas (Soyaux-Angoulême) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Alors qu’il reste sur une période délicate, le SA XV veut reprendre des couleurs devant son public. Le staff et les joueurs sont déterminés à gagner et à séduire à domicile.

À l’heure d’aborder la réception de Provence Rugby, Adrien Buononato, le manager de Soyaux-Angoulême, ne fait pas dans la langue de bois. "On est sur nos gardes et on est sur les dents. On a faim, on a la dalle. On voit des joueurs qui ont envie de gagner à Chanzy qui ont donné rendez-vous au public. Il y avait ça qui est sorti dans le vestiaire après la défaite à Vannes le week-end dernier. Il faut que l’on mette le feu à Chanzy, vraiment." Le décor est planté. Alors qu’il reste sur un revers dans son antre de Chanzy, face à Oyonnax, le deuxième de la saison après la défaite face à Grenoble, les Charentais sont déterminés à repartir de l’avant et à gagner avec la manière devant leur public. Car ce SA XV qui avait si bien démarré a désormais des choses à se faire pardonner. Alors qu’il reste sur trois revers de rang, le dernier succès remonte au 8 novembre, c’était à domicile face à Mont-de-Marsan, Soyaux-Angoulême se doit de bien finir l’année. Car sur les huit dernières rencontres, les Charentais n’ont remporté que deux victoires. Alors certes il y a eu plus de déplacements que de réceptions, mais ces dernières semaines sont venues obscurcir l’excellent début de saison charentais (4 victoires, 1 nul). Pour Adrien Buononato, il est désormais essentiel de reprendre une dynamique positive dès ce week-end à domicile. Le manager angoumoisin ne focalise pas sur le classement : "Si on arrive à être régulier alors on discutera à la fin. Il faut prendre des points tout le temps, partout. On ne regarde pas le classement brut il y a toujours des effets de calendrier. Une victoire serait importante et après aller chercher des points à Carcassonne. Mais commençons par vendredi soir à faire un gros match vendredi soir." Si le SA XV est chassé du top 6 avant ce match, il le reste néanmoins au classement britannique.

Retenir le positif

Alors une semaine après le court revers à Vannes (26-25), Sébastien Laulhé, le troisième ligne angoumoisin, est partagé entre la déception du revers et la satisfaction de gratter une fois encore un point à l’extérieur. Une habitude pour les Charentais qui ont inscrit au moins un point sur 6 de leurs 7 premiers déplacements "Après Vannes il y avait de la frustration parce qu’on était parti avec l’intention de ramener quatre points. On a fait un bon match dans l’ensemble. On se contente du bonus défensif mais c’est rageant." De son côté, le manager angoumoisin préfère retenir le positif, la progression dans le jeu et le nouvel ADN que le SA XV se fascine match après match "On avait besoin de prendre confiance, c’est beaucoup de changements. À Vannes on l’a plutôt bien fait on est plutôt satisfait de ce que l’on a produit. On a marqué sur des choses construites, que l’on anticipe."

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir