Un Wallaby au Racing

  • Rob Simmons  est un joueur très mobile et excellent ballon en main.
    Rob Simmons est un joueur très mobile et excellent ballon en main. Actionplus / Icon Sport / Actionplus / Icon Sport / Actionplus / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Après le départ du Fidjien Leone Nakarawa, le club francilien se retrouve avec une belle enveloppe en mains pour recruter un deuxième ligne de calibre international en vue de la saison prochaine. Celui-ci sera Australien...

Vous n’êtes pas sans savoir que le Fidjien Leone Nakarawa, coupable d’être revenu de la Coupe du monde avec quinze jours de retard, a été licencié il y a quelques semaines par les dirigeants du Racing. Concernant Nakarawa, les Franciliens estimaient que ce retard, cumulé à d’autres survenus plus en amont, était celui de trop et, après avoir opéré plusieurs retenues sur salaires par le passé, ont cette fois-ci décidé d’employer la manière forte. Si le champion olympique de Rio a depuis signé à Glasgow (Ligue celte), il a laissé un trou béant dans le groupe et, si son compatriote Johnny Dyer (27 ans) fera le job jusqu’à la fin de la saison, il a fallu à Laurent Travers et son staff se mettre en quête d’une autre pointure, afin de remplacer, à partir du prochain exercice, ledit Nakarawa, toujours considéré comme l’un des meilleurs deuxième ligne de la planète rugby.

Selon nos informations, les dirigeants des Ciel et Blanc auraient, pour le moment, ciblé deux profils, à savoir les internationaux australiens Luke Jones (26 ans, 1,96 m et 116 kg, 6 sélections) et Rob Simmons (30 ans, 2 m et 125 kg, 100 sélections).

Deux profils adaptés au terrain synthétique

Pour l’instant, c’est la piste Simmons qui reste la plus chaude. La poutre des Reds a sa carrière internationale désormais derrière lui, contrairement à l’ancien Bordelais Luke Jones, passé par la Gironde de 2016 à 2018. Après 51 apparitions avec l’UBB et en conflit avec Rory Teague, il avait quitté le club de Laurent Marti, aussi parce qu’il voulait se donner toutes les chances de disputer la Coupe du monde (ce qu’il n’est pas parvenu à faire) et qui compte bien disputer le prochain Mondial en France avec les Wallabies. Dave Rennie, le successeur de Michael Cheika en équipe d’Australie compte-t-il sur lui ? C’est une autre histoire…

à l’hiver 2019, le cœur du Racing balance donc encore entre ces deux Wallabies, dont les profils collent à la perfection avec le jeu de mouvement que souhaite mettre en place le successeur de Laurent Labit dans les Hauts-de-Seine, le Munsterman Mike Prendergast : de fait, Luke Jones et Rob Simmons, tous deux très mobiles, sont également connus pour être des excellents joueurs de ballons.

Marc Duzan avec Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir