Adieu Arnaud Marquesuzaa

  • L'équipe de France le 28 février 1959. Arnaud Marquesuzaa se trouvait assis à droite de la deuxièmeligne
    L'équipe de France le 28 février 1959. Arnaud Marquesuzaa se trouvait assis à droite de la deuxièmeligne PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

On le surnommait "le bison" car il proposait une certaine puissance, inusitée à son époque. C’était donc une légende des années 50-60. Dix fois international, Arnaud Marquesuzaa s’est éteint à l’âge de 85 ans. Nous savions qu’il luttait depuis quelques mois ou quelques années contre une maladie qui troublait sa conscience et sa mémoire. Arnaud Marquesuzaa pour les plus jeunes, c’était d’abord une santé de fer, une vigueur de gladiateur et une polyvalence rare puisqu’il fut champion de France comme trois quart centre avec le Racing (1959) et Lourdes (1960), puis comme troisième ligne avec Montauban en 1967. En plus d’être champion de France avec trois maillots différents, c’était une performance très rare. D’Arnaud Marquesuzaa on conserve évidemment le souvenir de la tournée légendaire de 1958 en Afrique du Sud, il disputa les deux tests au centre avec Roger Martine. Il avait découvert le rugby à Mauléon avant de monter à Paris pour entrer à EDF via la fameuse école de Gurcy-le-Châtel, vivier de Roger Lerou, manitou du Racing. Arnaud Marquesuzaa formait une trilogie sacrée avec Michel Crauste et François Moncla, deux autres gars du Sud Ouest montés à la capitale pour bénéficier de l’ascenseur social. Ils avaient été champions de France en 1959 et Marquesuzaa avait été le grand homme de la finale, par une abnégation de tous les instants.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?