• La France soulève son neuvième Grand Chelem
    La France soulève son neuvième Grand Chelem Dave Winter / Icon Sport / Dave Winter / Icon Sport / Dave Winter / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Tournoi des 6 Nations

Il y a 10 ans le XV de France remportait son dernier Grand Chelem

C’était le 20 mars 2010, le XV de France gagnait son neuvième Grand Chelem de son histoire. Les Français recevaient le XV de la Rose, victorieux seulement de deux points (12-10) les hommes de Marc Lièvremont voulaient finir cette compétition en apothéose.

Affronter l’Angleterre pour remporter un Grand Chelem n’a rien de singulier, surtout quand on est Français. Les Bleus étaient sur trois défaites consécutives faces aux Anglais de Lewis Moody, ce 20 mars, il ne fallait pas flancher une nouvelle fois contre nos meilleurs ennemis et encore moins au Stade de France. Mais Morgan Parra veillait aux grains ce soir-là, auteur de 61 points inscrits dans la compétition, le demi de mêlée auteur d’une belle prestationn’a pas raté le coche.
Il y a 10 ans, ce jour-là, Thierry Dusautoir était capitaine des Bleus.

Un an avant la coupe du Monde, les Français se devaient de remporter au moins un grand chelem pour montrer qu’elle était une grande nation face aux autres équipes. Cela n’a pas manqué, se fut dur surtout face aux Anglais qui se feraient un malin plaisir de nous voler la vedette une fois de plus. Grâce à sa défense, le XV de France a construit sa victoire, grâce à Lionel Nallet, Imanol Harinordoquy ou encore Julien Bonnaire. Sur la pelouse, on ne pouvait que s’attendre à de l’agressivité de part les uns et les autres. 

Pourtant, la rencontre commence mal avec un essai de l’arrière Ben Foden au bout de cinq minutes de jeu. Il est transformé par Tobby Flood, titulaire à la place de Jonny Wilkinson ce jour-là.   

La fierté anglaise 

Les hommes de Martin Johnson ne voulaient surtout pas voir le XV de France gagner le Grand chelem. C'était de bonne guerre!. Ce match n’a pas été une partie de plaisir, serré du début jusqu’à la fin, il fallait être solide devant pour pousser les Anglais à la faute et prendre les points.  

Auteur majeur de la rencontre, la charnière Parra-Trin-Duc s’illustrait depuis le début de la compétition comme l’une des meilleurs du Tournoi. Pendant cette « finale », ils ont confirmé leurs belles performances. À peine 21 ans, à cette époque, Morgan Parra passa trois coups de pieds en 15 minutes. François Trin-Duc lui avait inscrit un drop pendant la rencontre. Alors que la France menait  12 à 7 à 10 minutes de la fin. Le maestro anglais, Jonny Wilkinson donna des sueurs froides aux supporters français, en réduisant la marque à 10 minutes de la fin (12 - 10).  

Une défense héroïque en fin de match 

Alors que le match est sur le point de se terminer, le suspense est à son comble, les Français sont encore en tête, mais seulement de deux points. Il a fallu attendre les arrêts de jeu pour voir Yannick Jauzion récupérer le dernier ballon du match. Grâce à cette récupération Morgan Parra tapera en touche et offrira un nouveau Grand Chelem aux Français. 

Six ans après le sans-faute dans le Tournoi, les joueurs de Marc Lièvremont remportent un neuvième et dernier, pour l'instant, Grand Chelem . Des moments comme celui-ci, cette génération n’en revivra pas sous le maillot tricolore.Le capitaine Thierry Dusautoir et son équipe ont passé le flambeau aujourd’hui à une jeune génération qui se reconstruit petit à petit. En octobre, on verra peut-être les Bleus soulever une nouvelle fois le trophée du Tournoi.  

 

Léo Couffin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir