Bouilhou va remplacer Sonnes

  • Top 14 - Jean Bouilhou retrouvera les couleurs Rouge et Noir avec le Stade toulousain l'année prochaine
    Top 14 - Jean Bouilhou retrouvera les couleurs Rouge et Noir avec le Stade toulousain l'année prochaine Icon Sport
Publié le , mis à jour

Comme révélé par nos confrères de La Dépêche du Midi lundi, Jean Bouilhou (41 ans) sera l’entraîneur des avants du Stade toulousain la saison prochaine.

Tel qu’indiqué dans ces colonnes il y a dix jours, il était l’option numéro un pour remplacer Régis Sonnes, lequel a décidé de quitter son poste à la fin de l’exercice en cours. Bouilhou fut déjà un membre du staff rouge et noir entre 2016 et 2019 mais il avait été prêté à Montauban l’été dernier, pour deux saisons, afin de parfaire son apprentissage. Face au départ de Sonnes, les dirigeants stadistes ont évoqué avec lui l’idée d’un retour anticipé. L’ancien flanker possédait une clause de libération dans son contrat avec l’USM, à dénoncer avant le 30 mars. Il l’a fait en fin de semaine dernière, conduisant le président Jean-Claude Maillard à en informer les actionnaires du club dimanche. Toujours selon La Dépêche, Florent Wieczorek — qui a entraîné Strasbourg aux côtés de Florian Ninard, le nouveau directeur sportif montalbanais — pourrait lui succéder. Selon nos informations, Bouilhou n’a pas encore officiellement signé avec le champion de France de titre (essentiellement pour des raisons pratiques liées à la situation sanitaire) mais un accord de gré à gré existe entre les deux parties, lequel porte sur un engagement de trois ans.

Bouilhou va remplacer Sonnes

Comme révélé par nos confrères de La Dépêche du Midi lundi, Jean Bouilhou (41 ans) sera l’entraîneur des avants du Stade toulousain la saison prochaine. Tel qu’indiqué dans ces colonnes il y a dix jours, il était l’option numéro un pour remplacer Régis Sonnes, lequel a décidé de quitter son poste à la fin de l’exercice en cours. Bouilhou fut déjà un membre du staff rouge et noir entre 2016 et 2019 mais il avait été prêté à Montauban l’été dernier, pour deux saisons, afin de parfaire son apprentissage. Face au départ de Sonnes, les dirigeants stadistes ont évoqué avec lui l’idée d’un retour anticipé. L’ancien flanker possédait une clause de libération dans son contrat avec l’USM, à dénoncer avant le 30 mars. Il l’a fait en fin de semaine dernière, conduisant le président Jean-Claude Maillard à en informer les actionnaires du club dimanche. Toujours selon La Dépêche, Florent Wieczorek - qui a entraîné Strasbourg aux côtés de Florian Ninard, le nouveau directeur sportif montalbanais - pourrait lui succéder. Selon nos informations, Bouilhou n’a pas encore officiellement signé avec le champion de France de titre (essentiellement pour des raisons pratiques liées à la situation sanitaire) mais un accord de gré à gré existe entre les deux parties, lequel porte sur un engagement de trois ans.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?