Le tour de force des Saracens

  • Owen Farrell (Saracens) a signé un nouveau contrat avec son club et jouera l'an prochain en Championship
    Owen Farrell (Saracens) a signé un nouveau contrat avec son club et jouera l'an prochain en Championship PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Malgré la relégation en deuxième division, le champion d’Europe en titre est parvenu à conserver la majeure partie des poids lourds de son effectif et même à en prolonger un certain nombre.

Après l’annonce de la relégation en deuxième division des Saracens, champions d’Angleterre et d’Europe en titre, la crainte d’un exode au sein du club anglais était réelle. Il faut dire que le plus gros pourvoyeur du XV de la Rose regorge de stars.

À l’arrivée, les départs sont rares et, surtout, peu ont été subis même si Alex Lozowski (Montpellier), Will Skelton (La Rochelle), George Kruis (Japon), Ben Spencer (Bath), Liam Williams (Scarlets), Nick Isiekwe (Northampton), Alex Goode (Japon), Nick Tompkins (Dragons) ou Brad Barritt étaient des titulaires réguliers. Mieux : Lozowski, Tompkins (qui a prolongé) et Isiekwe partent en prêt et reviendront à Londres dans un an, comme Goode normalement. Pour le reste, la grande majorité des internationaux de l’effectif évolueront dans l’antichambre du Premiership dans les mois à venir. À commencer par Maro Itoje, Owen Farrell ou Billy Vunipola, pourtant annoncés ici et là, notamment en France, mais qui vont honorer leurs engagements.

Vague de prolongations

Depuis une dizaine de jours, la liste officielle des prolongations est devenue impressionnante. L‘ailier écossais Sean Maitland (31 ans, 49 sélections) a signé un nouveau contrat jusqu’en 2022, comme son alter ego Alex Lewington (28 ans), quand les internationaux anglais Mako Vunipola (29 ans, 65 sélections), Jamie George (29 ans, 49 sélections) et Elliot Daly (27 ans, 43 sélections) sont désormais engagés jusqu’en 2023, tout comme les 2 stars Owen Farrell et Maro Itoje qui ont signé un contrat longue durée. L’international moins de 20 ans Manu Vunipola (20 ans), sur qui le club compte particulièrement pour l’avenir, a prolongé jusqu’à cette échéance. Autant dire que les Saracens vont aligner une équipe affolante en Championship. Mais une chose est certaine : ils ne comptent pas y demeurer longtemps et entendent reprendre leur domination outre-Manche dans les prochaines années.

Voir les commentaires
Réagir