Le circuit Sevens reporté à janvier

  • Perry BAKER et Angelo DAVIDS.
    Perry BAKER et Angelo DAVIDS. SUSA / Icon Sport / SUSA / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Face aux conditions sanitaires toujours incertaines, World Rugby a décidé de retirer les deux premiers rendez-vous du programme et de reporter le début de la saison à 2021.

Le circuit mondial à 7 ne reprendra pas en 2020. Comme cela était fortement pressenti depuis plusieurs semaines, les étapes du Cap et de Dubaï, les premières inscrites au calendrier de la prochaine édition du Super Series, ont officiellement été annulées. World Rugby l’a annoncé à travers un communiqué mercredi : "Après avoir consulté et dialogué avec les différents organisateurs des tournois, il a été décidé que les étapes combinées Hommes et Femmes des tournois de Dubaï et de Cape Town du HSBC World Rugby Sevens Series 2021, qui étaient respectivement prévues du 26 au 28 novembre et du 4 au 6 décembre 2020, n’auront finalement pas lieu en raison de l’évolution incertaine et changeante de la pandémie de Covid-19. Ces décisions ont été prises en lien avec les conseils des gouvernements et des autorités de santé public concernés, la santé et le bien-être de la communauté rugby et du grand public étant une priorité absolue. Les deux organisateurs devraient réintégrer le calendrier complet après cette saison. World Rugby et ses partenaires continuent de travailler sur le reste du circuit masculin et féminin 2021 en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes en surveillant de près l’évolution changeante et constante de la pandémie de Covid-19." Le choix de la sagesse si l’on croit Brett Gosper, le directeur général de World Rugby : "Bien que nous partagions la déception des joueurs, des équipes, des fans, des hôtes et de toutes les personnes impliquées dans les tournois de Dubaï et de Cape Town, il s’agit là d’une décision prudente prise en mettant la santé et le bien-être de la communauté mondiale du rugby et du grand public en tête de nos priorités et en suivant les conseils avisés des gouvernements et des autorités internationales de santé publique."

La Nouvelle-Zélande doublement sacrée

Le départ du circuit devrait donc être finalement donné à Hamilton, en Nouvelle-Zélande, en janvier prochain. Avec, en ligne de mire et en parallèle, les ultimes billets à attribuer pour les JO qui doivent se dérouler à Tokyo en 2021, après avoir été reportés d’une année : "Avec 21 des 24 équipes déjà qualifiées pour les épreuves de rugby à 7 aux jeux Olympiques de Tokyo, le tournoi de repêchage censé déterminer le nom des dernières équipes à qualifier prévu dans la première moitié de 2021 reste d’actualité. Le rugby à 7 promet d’être une fois encore l’une des disciplines les plus en vue de ces Jeux Olympiques, suite au grand succès rencontré par la Coupe du Monde de Rugby 2019 au Japon qui a captivé le public, a rempli les stades et révélé des millions de fans passionnés de rugby et de pratiquants au Japon et en Asie." Parmi les équipes concernées pour la qualification olympique, figurent les garçons et les filles de l’équipe de France à 7. "Ce sera l’objectif prioritaire de la saison pour aller y chercher une médaille", affirmait dans ces colonnes lundi Jérôme Daret, l’entraîneur de la formation masculine. Ses joueurs seront d’ailleurs réunis fin août pour la suite de la préparation, et pourraient participer à des compétitions européennes d’ici la fin de l’année, en attendant le retour du circuit Sevens. Ce sera sans les joueurs qui choisiraient d’effectuer une pige en Top 14, comme Tavite Veredamu, engagé avec Clermont jusqu’à fin novembre. Par ailleurs, World Rugby a annoncé que "la Nouvelle-Zélande s’est vue décerner les titres de champion du circuit masculin et du circuit féminin du fait de sa position de leader au classement général avant que la pandémie n’interrompe la saison après cinq des huit tournois féminins et six des dix tournois masculins déjà joués."

Voir les commentaires
Réagir