Saga La Rochelle - Leyds et Rhule, deux Sud-Af’ en Jaune et Noir

  • Raymond RHULE of Grenoble during the Pro D2 match between Grenoble and Perpignan at Stade des Alpes on February 13, 2020 in Grenoble, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Raymond RHULE - Stade des Alpes - Grenoble (France)
    Raymond RHULE of Grenoble during the Pro D2 match between Grenoble and Perpignan at Stade des Alpes on February 13, 2020 in Grenoble, France. (Photo by Romain Biard/Icon Sport) - Raymond RHULE - Stade des Alpes - Grenoble (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Pour combler les départs de Murimurivalu, Rattez ou encore Andreu, La Rochelle a fait confiance à deux Sud-Africains, Dillyn Leyds et Raymond Rhule. Présentations.

Les deux se connaissent et ont déjà joué ensemble. Les deux partagent des similitudes, tant dans leur jeu, que dans leurs carrières respectives. Les deux sont nés en 1992, l’un dans la région du Cap en Afrique du Sud, l’autre au Ghana avant de rejoindre la nation arc-en-ciel à l’âge de sept ans. Dillyn Leyds et Raymond Rhule sont les deux nouvelles flèches du Stade rochelais après des années sous l’impulsion des relances de Kini Murimurivalu et Vincent Rattez, qui pourraient vite être oubliés. Pourquoi ? Car les deux protagonistes seront à coup sûr des pièces maîtresses du jeu du Stade rochelais dans les années à venir. Le premier possède la vitesse, Raymond Rhule, capable de course allant jusqu’à 39 km/h comme lors de son essai avec Grenoble contre Perpignan. Le second a pour lui des gestes fantasques, de talent pur, des capacités de relance hors-norme et une vision du jeu intéressante pour couvrir l’ensemble du lointain terrain.

Des débuts communs, puis un destin opposé

Amusant aussi de voir que les deux joueurs ont été champions du monde des moins de 20 ans ensemble, en 2012. À l’époque, c’est Rhule qui est annoncé comme la future star du rugby sud-africain. Vitesse, agilité, crochets dévastateurs, il attire les regards alors même qu’il n’a pas encore prouvé grand-chose en Super Rugby. Leyds fait lui son petit bonhomme de chemin avant d’exploser réellement en 2017 avec la province des Stormers et d’effectuer sa première sélection internationale face à... la France cette même année. Et devinez avec qui à ses côtés : Raymond Rhule évidemment ! Leur carrière va ensuite prendre un ascendant différent. L’ailier natif du Ghana est critiqué pour sa défense, à l’heure actuelle encore l’une des failles de son jeu. Leyds confirme en club et n’est pas loin de participer à la dernière Coupe du monde au Japon, recalé au dernier moment. Si Rhule connaît déjà le Top 14 (avec Grenoble avant de descendre en Pro D2), Leyds découvrira un tout nouveau championnat et sa férocité. Convaincu par des membres de l’effectif de venir les rejoindre ("certains des joueurs m’ont contacté pour me dire que c’était un bon club et qu’ils avaient un soutien incroyable"), l’ancien joueur des Stormers pourrait être l’attraction de ce début de saison. Bref, un mariage intéressant pourrait s’effectuer et les défenses adverses sont déjà prévenues : La Rochelle a sans doute trouvé son duo gagnant pour soutenir le Français Arthur Retière, parfois un peu seul pour secouer le cocotier.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir