Racing 92 : Beale, l'attraction arrière

  • Racin 92 : Beale, l'attraction arrière
    Racin 92 : Beale, l'attraction arrière Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

La semaine dernière, lors du match amical des Ciel et Blanc face à Brive (31-19), Kurtley Beale a disputé les quinze dernières minutes de la rencontre, donnant à son staff l’assurance qu’il était prêt à démarrer, à balles réelles, son premier match de Top 14. Ce pourrait être le cas samedi soir, à Lyon. Beale ? Ce sont 92 sélections avec les Wallabies, 156 points marqués en équipe nationale, une victoire en Super Rugby (2014) et même un Rugby Championship, conquis un an plus tard avec la sélection alors menée par Michaël Cheika. Beale, ce sont aussi des appuis de feu, un pied droit surpuissant et la chance de pouvoir compter, pour le staff technique, sur un attaquant capable d’occuper les postes d’arrière, de centre ou de demi d’ouverture avec un talent identique.

Si dans les Hauts-de-Seine, l’international irlandais Simon Zebo a repris l’entraînement cette semaine, sa blessure au pied devrait néanmoins le tenir éloigné du XV majeur francilien une semaine de plus et, de ce fait, laisser à Kurley Beale le soin de partager le temps de jeu à l’arrière avec le jeune Louis Dupichot, formé au club. À Lyon, le plus gros transfert du dernier mercato (on parle d’un contrat à 450 000 euros par saison) devrait donc découvrir le plus haut niveau français et faire peser une menace constante sur la défense du Lou, l’une des mieux organisées de France. Aux côtés de Finn Russell, Virimi Vakatawa, Maxime Machenaud (qui devrait garder la responsabilité des tirs au but) ou Juan Imhoff (Teddy Thomas, lui, ne devrait pas jouer), le fantasque Australien pourrait donc former, à Gerland, une ligne de trois-quarts en tout point spectaculaire. Les dés sont jetés… 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?