Colomiers surprend le leader !

  • Le deuxième ligne Romain Bézian et les Columérins ont fait plierles Perpignanais. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Le deuxième ligne Romain Bézian et les Columérins ont fait plierles Perpignanais. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany Midi Olympique - Patrick Derewiany. - Midi Olympique - Patrick Derewiany.
Publié le

Grâce à ses avants et aux remplaçants, les Haut-Garonnais s’offrent le leader usapiste avant de partir quelques jours en vacances.

Si Noël n’est que le 25 décembre, Colomiers s’est offert un cadeau en avance en s’imposant face à Perpignan, en tête du championnat. Après une première période âprement disputée qui se résume à des défenses agressives et à un duel de buteurs entre Thomas Girard et Melvyn Jaminet légèrement remporté par ce dernier, Colomiers est revenu avec plus d’intentions et d’intensités en seconde mi-temps notamment dans le secteur offensif. "En première mi-temps, on a eu du mal à trouver de la continuité et à assurer nos sorties de camp. C’est vrai qu’à la mi-temps on n’était pas super serein, on ne va pas se mentir. En deuxième mi-temps, on a été beaucoup plus propre dans nos actions, on a des ballons portés qui nous ont mis dans l’avancée et forcément c’est plus simple", explique le centre Grégoire Maurino après la rencontre avant de poursuivre : "On a décidé de moins écarter les ballons dans un premier temps et on a senti qu’ils commençaient à lâcher quelques plaquages. Finalement, ça ne nous a pas trop mal réussi." Comme l’a indiqué le centre columérin, cette victoire vient notamment d’un énorme travail des avants au cours du second acte.

Plus disciplinés qu’il y a quelques jours contre Montauban en mêlée, les Haut-Garonnais ont pu s’appuyer sur une belle conquête pour dominer le leader catalan. C’est d’ailleurs sur un ballon porté que les Columérins vont faire la différence. Après un lancer bien exécuté par Hikawera Elliot à une dizaine de mètres de l’en-but de Perpignan, Colomiers enclenche alors la marche en avant et enfonce complètement le pack usapiste. Le maul s’écroule alors derrière la ligne et l’arbitre de la rencontre, Nicolas Datas, n’a d’autre choix que d’aller entre les poteaux pour donner un essai de pénalité aux joueurs à la colombe, permettant par la même occasion de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre.

Les remplaçants finissent le travail

Ce succès, obtenu dans le second acte, est aussi dû aux remplaçants columérins. Après l’essai de pénalité et alors que la réalisation de Vergnes, entré en jeu quelques minutes plus tôt, est refusée par un en-avant sur la dernière transmission, le travail de sape des avants paye de nouveau avec un essai en force de l’entrant Anthony Coletta. Le troisième ligne est à la conclusion d’une action où le pack haut-garonnais a enfoncé Perpignan pick and go après pick and go. Un essai transformé par Girard qui permet à Colomiers de s’échapper au score et d’obtenir une victoire précieuse. Toujours invaincus à Michel-Bendichou, les hommes de Julien Sarraute peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?