Clermont, en vert et contre tout !

  •   Peceli Yato, fer de lance clermontois, ici, face à Guido Petti.
    Peceli Yato, fer de lance clermontois, ici, face à Guido Petti. Patrick Derewiany - Midi Olympique. - Patrick Derewiany - Midi Olympique.
Publié le , mis à jour

Sans impressionner mais efficaces dans le combat, Les auvergnats ont décroché deux points précieux, validant au passage leur précédent succès à Pau.

Après une victoire à Pau, Clermont s’est adjugé un précieux match nul sur la pelouse de Chaban-Delmas. Le résultat est certes un peu frustrant, les Clermontois ayant gâché quelques munitions importantes face à l’UBB. Mais la manière vient confirmer le regain de forme des Auvergnats après un mois de décembre bien terne, même s’ils sont les premiers à faire peuve d’humilité malgré les signes encourageants et six points glanés en deux déplacements.

Ce match nul est ainsi venu confirmer que le plus dur pourrait être derrière, pour l’ASMCA. Elle a su traverser la tempête tout en gardant le cap et sa place dans le haut du classement, malgré les éléments contraires et une infirmerie bien trop remplie ces dernières semaines. « C’est une bonne performance» reconnaissait le manager Franck Azéma, conscient que le match nul était logique au regard de la performance des deux équipes. « Personne ne doit se sentir volé sur ce match [...] Depuis un mois, avec beaucoup de blessés, nous avons beaucoup de jeunes qui se sont aguerris et nous n’avons jamais lâché. Ce caractère était important pour continuer à travailler et à construire malgré les défaites. Cela nous a permis de continuer à progresser. »

Une période délicate où les Clermontois ont décidé de parer au plus pressé, de revenir à des choses simples, jetant pour un temps un voile sur l’ambition de pratiquer un jeu flamboyant. Ce n’est, de toute façon, pas un gage de réussite, surtout à l’extérieur où le pragmastime est souvent roi. Alors les coéquipiers de Morgan Parra se sont appliqués à défendre chaque centimètre de terrain et n’ont finalement pas eu beaucoup d’occasions de briller dans le camp adverse. Leurs incursions dans les vingt-deux mètres girondins ont été rarissimes. C’est d’ailleurs avec une pénalité de Jean-Pascal Barraque depuis le centre du terrain qu’ils ont réussi à décrocher ce match nul.

La Section s’impose à Jean-Dauger !#ABSP #TOP14

Le film du match > https://t.co/JpxLxw4lg7 pic.twitter.com/kOLG5TAnwM

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 16, 2021

 

Sans flonflon ni paillettes, Clermont avance

Les Clermontois étaient d’ailleurs tous conscients qu’ils étaient encore loin de leur meilleur niveau et qu’il serait difficile de se contenter de ce genre de performance à l’avenir.

C’était le message de l’expérimenté Morgan Parra, à la fin du match, regrettait quelque part de ne pas avoir décroché la victoire : « On peut encore évoluer, et avoir nos ballons en conquête car on laisse echapper des ballons à cinq mètres de leur ligne. Je ne sais pas si nous aurions marqué un essai ou trois points... On est mieux en mêlée, on a eu quelques ballons en touche bien meilleurs. Nous montons notre curseur sur certains secteurs. On aurait aimé avoir plus de ballons, tout n’a pas été parfait. Mais il fallait répondre présent dans le combat et l’agressivité, nous l’avons fait. Nous avons réussi à rivaliser à treize contre quinze en marquant un essai. Donc en termes d’agressivité, ce qui est la base de ce sport, nous sommes présents mais il reste des petits détails à régler. C’est encourageant. Il nous fallait un gros combat pour nous jauger face à une équipe du top 6. On sait que nous sommes sur la bonne voie mais c’est fragile, tout peut encore évoluer dans un sens ou dans l’autre. Tout cela sera validé si nous gagnons la semaine prochaine face à Castres, à la maison.» Sans flonflon ni paillettes, Clermont avance, envers et contre tous.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?