Capitanat de Ouedraogo, un intérim parti pour durer

  • Capitanat, un intérim parti pour durer.
    Capitanat, un intérim parti pour durer. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pour le manager, Philippe Saint-André, la place de Fulgence Ouedraogo dans le collectif de Montpellier est un gage de stabilité mais aussi d’une recherche permanente de performance.

Homme de base du club depuis 2007, Fulgence Ouedraogo, avait perdu ses galons de capitaine lors de l’arrivée de Vern Cotter comme manager qui lui avait préféré son « copain de toujours ou presque » Louis Picamoles alors de retour su Montpellier. à l’arrivée de Xavier Garbajosa, l’ancien toulousain n’avait rien voulu changer lors de sa première année, avant de promouvoir le jeune et talentueux...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?