Fabien Galthié fragilisé

  • Fabien Galthié est au coeur de la polémique entourant le XV de France
    Fabien Galthié est au coeur de la polémique entourant le XV de France Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le

Si Fabien galthié a crevé la bulle sanitaire mise en place par la fédération depuis le début du tournoi, ses joueurs et dirigeants le savent et lui en tiendront certainement rigueur. Un câble a-t-il sauté dans le groupe france ?

Mercredi matin, nos confrères de L’Équipe annonçaient que la bulle sanitaire du XV de France avait supposément été crevée par le sélectionneur national Fabien Galthié, le 15 février dernier, soit peu après que l’équipe de France soit revenue d’Irlande, où elle venait de remporter sa deuxième victoire en deux matchs, dans le Tournoi des 6 Nations. Nommément mis en cause, le sélectionneur a de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Sangil Il y a 1 mois Le 26/02/2021 à 16:44

Si Galthié a fauté (ce qui reste a prouver), il doit être sanctionné, au nom du groupe, sinon il n'aura plus aucun respect de la part de ses joueurs dans le futur, qui prendont ce précédent pour ne plus respecter les règles imposées par l'EDF.
Sinon, le Dr Simon, Mr Covid, a réussi son petit schlem: 3 rassemblements d'équipes de France en 2 mois (-20, 7 et 15), 3 bulles et... 3 contaminations massives. Peut-être faudrait-il faire un audit pour comprendre les raisons de cet exploit?

Gskt25 Il y a 1 mois Le 26/02/2021 à 18:15

👍

FOLIES Il y a 1 mois Le 25/02/2021 à 18:53

La crédibilité ne s’attribue pas elle se mérite...
Donc, par voie de conséquence, les faits sanctionneront et affaibliront l’auteur, qu’on le veuille, ou non...
Toute volonté contraire sera préjudiciable au XV de France.