Polémiques autour des Bleus

  • Le groupe France est au coeur d'une polémique à cause des nombreux cas de Covid détectés
    Le groupe France est au coeur d'une polémique à cause des nombreux cas de Covid détectés Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors que onze joueurs du XV de France avaient été testés positifs depuis une semaine, sans oublier les cinq membres de l’encadrement, le cas de Uini Atonio, révélé jeudi matin, a conduit le Comité des 6 Nations à acter le report du Match entre la France et l’écosse. Une décision lourde de conséquences.   

Ce fut le communiqué de trop. Jeudi matin, après deux jours de rang sans le moindre cas positif dans les rangs français, la FFR a annoncé la nouvelle : « Consécutivement aux tests RT-PCR effectués ce mercredi 24 février au soir et l’apparition d’un cas positif au sein de l’effectif des joueurs, le comité médical de la FFR s’est réuni ce matin et a décidé la suspension des entraînements ce jour. » Même si l’identité du joueur n’a pas été dévoilée sur le coup, il s’agit du pilier rochelais Uini Atonio. Conséquences : alors que onze joueurs avaient déjà contracté le virus avant lui, cette nouvelle est venue rappeler que le risque de contamination apparaissait toujours grand.

Trop grand, d’autant plus que les joueurs du XV de France, Uini Atonio compris, avaient repris l’entraînement collectif hier mercredi après-midi et que, dès lors, l’ensemble des Bleus pouvaient bien sûr être considérés comme cas contact. Si le Comité des 6 Nations avait officiellement indiqué la veille que le match entre la France et l’écosse, prévu dimanche au Stade de France et comptant pour la 3e journée du Tournoi, se tiendrait bien, la même instance s’est réunie dans l’urgence. Un éventuel report avait déjà été évoqué en début de semaine, quand six cas positifs avaient été révélés lundi. Cette fois, il fut acté ce jeudi midi. Les joueurs du XV de France ne retrouveront pas ce week-end les adversaires qui les avaient privés d’une victoire finale dans la compétition l’an dernier.

La tenue du match en juillet ?

Après avoir déjà publié un communiqué lundi soir pour pousser en faveur d’un maintien de la rencontre « si les conditions sanitaires » le permettaient, la Fédération écossaise a donc subi les événements à distance. Et le staff du XV du Chardon aurait, selon nos informations, défendu jusqu’au bout la possibilité d’un forfait de l’équipe de France, s’appuyant notamment sur l’expérience des Fidji lors de la dernière Coupe d’Automne des Nations. Reste que le manque à gagner, d’un point de vu financier, semblait trop énorme en termes de droits TV pour les deux Fédérations.

On parle ainsi de trois millions d’euros à se partager… à compter du moment où le report était choisi, deux éventualités existaient : soit rejouer le match le week-end prochain, libre dans le calendrier des 6 Nations mais qui aurait contraint les écossais à négocier avec les clubs anglais pour la libération des joueurs évoluant en Premiership, soit à une date ultérieure. C’est cette option qui a été retenue. Le problème, pour le court terme, étant le temps d’isolement qu’ont désormais à observer les Français. Selon nos informations, la rencontre pourrait avoir lieu en juillet.

Cette décision ressemble en tout cas à un véritable camouflet pour le rugby français, dont l’équipe nationale était si bien partie dans le Tournoi avec deux succès en autant de sorties. Comment la bulle sanitaire, autorisée par le gouvernement afin de disputer la compétition, a-t-elle pu à ce point se fissurer ? L’heure est au fiasco, au bout de deux semaines qui vont vu les Bleus passer du paradis à l’enfer. Tous responsables ou pas, ces derniers jours vont laisser des traces.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
STaddict Il y a 1 année Le 25/02/2021 à 21:35

Galthié le « rigoureux » s’autorise des sorties de la « bulle » le soir pour aller rejoindre qui ?
Cela coûte cher à la france les amourettes de l’entraîneur le mieux payé de l’histoire du XV de France

guilhot Il y a 1 année Le 25/02/2021 à 16:49

Est ce qu'on peut me dire combien cela fait de joueurs dans l'impossibilité de jouer avec leur club pour le Top 14 ?
C'est de la franche rigolade ...... sauf pour la régularité du championnat !