Stade français : Laumape dans le viseur, Roelofse débarque

  • Le All Black Ngane Laumape est courtisé par les dirigeants parisiens. Photo Icon Sport
    Le All Black Ngane Laumape est courtisé par les dirigeants parisiens. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après avoir acté le départ de Gaël Fickou avant la fin de son contrat, pour des raisons financières, le Stade français a engagé des discussions avec le centre néo-zélandais afin de l’attirer dans la capitale. Il a aussi fait signer pour deux ans le pilier sud-africain de Nevers Nemo Roelofse.

Gaël Fickou portera la saison prochaine les couleurs du Racing 92 alors qu’il était encore engagé avec le Stade français jusqu’en 2023. Cette décision a évidemment surpris le microcosme. Pourtant, elle répond, selon les dirigeants parisiens, à une logique financière. En se délestant d’une partie du salaire de l’international français (le Stade français continuera de payer une partie du salaire), ils vont donc avoir une marge de manœuvre plus grande pour recruter. Dans le communiqué annonçant le départ de Fickou, il était d’ailleurs précisé : "Un recrutement ciblé et ambitieux est en cours pour la saison prochaine : des officialisations vont intervenir rapidement."

Le directeur général, Thomas Lombard, n’a donc pas traîné. Selon nos informations, le manager Gonzalo Quesada pourra compter sur une recrue de poids la saison prochaine. Le club parisien a obtenu l’accord du pilier droit de Nevers (Pro D2) Nemo Roelofse. Âgé de 26 ans, ce joueur, passé par Albi lors de la saison 2016-2017, dispute sa quatrième saison sous les couleurs de l’USON. Il est une des valeurs montantes à son poste. Le joueur étant sous contrat jusqu’en juin 2022, les deux clubs se sont mis d’accord sur une indemnité estimée à 115 000 €. Il sera donc parisien pour deux saisons.

Chocobares, l’autre piste

Par ailleurs, le club de la capitale a noué depuis déjà quelque temps des contacts avec l’entourage de Ngani Laumape (27 ans). Le centre néo-zélandais des Hurricanes ne serait pas opposé à une expérience en France. Au contraire. Celui qui compte 15 sélections avec les All Blacks sait qu’il n’est pas un premier choix dans son pays. Souvenez-vous. Pour le Mondial au Japon, en 2019, le sélectionneur Steve Hansen l’avait retenu pour effectuer la préparation mais avait finalement décidé de se priver de ses services à l’instant de dévoiler la sélection officielle. Hansen lui avait préféré Sonny Bill Williams, Ryan Crotty, Jack Goodhue et Anton Lienert-Brown.

Depuis, le joueur des Hurricanes est revenu en sélection, retenu par le nouveau sélectionneur Ian Foster. Il a disputé deux rencontres du Rugby Championship en octobre et novembre. Mais il pourrait bien faire le choix de rejoindre le Stade français dès la saison prochaine. Toutefois, une autre piste mène au centre argentin Santiago Chocobares qui porte les couleurs de la province des Jaguares. Le joueur de 22 ans s’est dit intéressé. Le Stade français devrait prochainement communiquer pour officialiser une partie de son recrutement.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?