Les Saracens "seulement" deuxièmes

  • Maro Itoje #4 of Saracens in action in London, UK on 11/04/2021. (Photo by Richard Washbrooke/News Images/Sipa USA) 
By Icon Sport - Maro ITOJE - Londres (Angleterre)
    Maro Itoje #4 of Saracens in action in London, UK on 11/04/2021. (Photo by Richard Washbrooke/News Images/Sipa USA) By Icon Sport - Maro ITOJE - Londres (Angleterre) SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le

Les Sarries vont jouer la finale d’accession face à Ealing les 12 et 19 juin. Mais ils n’ont terminé qu’à la deuxième place en saison régulière.

Le sort des prestigieux Saracens n’en finit pas de faire couler de l’encre depuis la relégation administrative du club londonien à en 2020. Les Saracens ont terminé à la deuxième place du championnat de deuxième division, cinq points derrière les Ealing Trailfinders. Les deux doivent jouer une finale en deux manches dont le vainqueur sera promu. En principe, la phase régulière s’est terminée après dix journées (elle n’a commencé qu’en mars pour cause de covid). Mais rien n’est jamais simple avec les Saracens depuis deux ans.

Battus par Ealing en amical

Ils ont vu leur dernier match contre Hartpury reporté en raison de cas de covid chez leurs adversaires. Et une commission spéciale de la RFU a dit que le match se solderait par un 0-0. Verdict assez curieux car en Angleterre, la jurisprudence allait jusque-là vers des matchs perdus pour les équipes obligées de déclarer forfait. La seule date de repli possible, ce week-end, était indisponible, justement à cause des blessures et de l’isolement des joueurs, mais les Saracens peuvent encore faire appel.

Ceci dit, ce 0-0 ne change pas grand-chose. Les Saracens vont se retrouver en finale comme prévu les 12 et 19 juin. Ce sera donc face à Ealing, un vrai derby puisque les deux stades ne sont distants que de onze kilomètres. Mais en terminant deuxièmes (huit succès sur dix), les Sarries laisseront à leurs voisins (neuf succès sur dix) l’avantage de recevoir au retour. A priori, les hommes de Maro Itoje et de Owen Farrell sont favoris mais attention à cette équipe de Ealing soutenue par un mécène généreux (Mike Gooley) qui a battu les Saracens en match amical de présaison.

On rappelle qu’il n’y aura pas de relégation de première à deuxième division cette année et que le prochain championnat d’élite est prévu à treize. En fait, tout avait été pensé pour que les Saracens remontent mais que se passerait-il si Ealing l’emportait ? On peut penser que les autorités chercheraient des noises au club au sujet de son stade (4 000 places seulement sans installations modernes)mais il pourrait déménager vers une enceinte plus confortable. Mais des rumeurs font aussi état d’un passage de la D1 à quatorze avec une ligue fermée jusqu’en 2024. Le Daily Mail l’a annoncé, mais ce n’est pas encore officiel.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?