Espoirs Reichels : Guillaume Cramont, plus que de promesses

  • Espoirs Reichels : Guillaume Cramont, plus que de promesses Espoirs Reichels : Guillaume Cramont, plus que de promesses
    Espoirs Reichels : Guillaume Cramont, plus que de promesses Midi Olympique / Patrick Derewiany - Midi Olympique / Patrick Derewiany
Publié le

Homme fort du collectif toulousain et du paquet d’avants, le talonneur Guillaume Cramont s’estànouveau démultiplié sur le terrain. Pour lui, l’avenir s’annonce radieux.
 

C’est une saison de sensations fortes pour Guillaume Cramont. Dimanche, sur la pelouse du stade Raoul-Barrière, le très robuste talonneur (1,83m, 100 kg) a soulevé le bouclier avec ses camarades espoirs. Quelques semaines après avoir été présent en civil sur la pelouse de Twickenham lors de la victoire du Stade toulousain face à La Rochelle en finale de Champions Cup. Numéro 3 dans la hiérachie en l’absence du capitaine Julien Marchand, le jeune joueur de 20 ans était bien en crampons dimanche dans l’enceinte biterroise. Au centre des débats, là où il aime être quand ça cogne sévère et que le combat fait rage. À vrai dire, on l’a vu un peu partout, dans le jeu au près, comme au large, plaquant à tour de bras les épais mollets catalans et se jetant comme un diable aux chevilles mais aussi avancer rageusement sur chaque prise de balle et transmettant la balle au bon moment avec la passe juste . « C’est ce que j’affectionne, c’est aussi l’identité du projet du jeu du Stade. Là, c’est une grande fierté, un accomplissement car on travaille sur ce titre depuis avril 2020 », délivrait-il quelques minutes après le sacre.

Débarqué des Landes et de Dax à l’été 2019, reperé par le réseau de grande qualité dont dispose le club rouge et noir et notamment par Christope Guiter, Cramont s’est de suite fait à son nouvel environnement. « Il nous avait tapé dans l’œil à Dax car il jouait déjà avec les seniors sur des matchs de Fédérale 1 et sur des matchs de phases finales, à 18ans, ce qui n’est pas rien. C’est un joueur qui apprend très vite et en fait nous ne sommes pas surpris de le voir arriver à ce niveau », fait remarquer Christophe Guiter qui voit en lui un élément qui, à force de travail et de belles performances, n’en est plus au stade des promesses.

Incontournable de l’effectif espoirs, international moins de 20 ans en équipe de France l’an dernier, le garçon est en plus à bonne école, avec les frères Marchand et Peato Mauvaka. Et chaperonné par Virgile Lacombe, son entraîneur, qui souligne « son leadership et son état d’esprit » et apprécie « son aisance technique ballon en mains».

Joueur de caractère, déjà inscrit sur onze feuilles de matchs en deux saisons avec les professionnels en Top14 et auteur de performances remarquées comme à Lyon et à la Rochelle -ses deux titularisationscette saison lors de la période de doublons dont il a su profiter- Guillaume Cramont a l’avenir devant lui et bien plus si affinités. Avec les phases finales du Stade toulousain en Top 14, la saison n’est peut-être pas encore terminée pour lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?