En deuxième ligne, c’est « Messieurs Bricolage »

  • Les frères Arnold, deuxièmes lignes du Stade toulousain.
    Les frères Arnold, deuxièmes lignes du Stade toulousain. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Meafou forfait, Tekori et Richie Arnold toujours incertains, Rory Arnold à court de rythme, Kaino et Flament en dépanneurs à droite et Youyoutte en réserve, la cage est fissurée de partout à Toulouse.

Toulouse a l’habitude de s’appuyer sur sa faculté d’adaptation et la polyvalence de ses troupes. « Que ce soit devant ou derrière, on a la chance d’avoir des joueurs qui peuvent évoluer à plusieurs postes », rappelait l’entraîneur de la défense Laurent Thuéry mardi. Il pensait très certainement à la deuxième ligne, secteur décimé à Ernest-Wallon. Emmanuel Meafou, touché au pied, est...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?