Oyonnax, veut mettre les points sur les "i"

  • Valentin Ursache disputera son 200e match sous les couleurs d’Oyonnax.
    Valentin Ursache disputera son 200e match sous les couleurs d’Oyonnax. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Conscients d’avoir manqué leur dernier rendez-vous à Rouen, les Oyomen veulent se remettre dans le sens de la marche

Un match peut en cacher un autre. Celui qui pour Oyonnax s’annonce face à Béziers ne saurait ainsi s’envisager sans l’analyse des causes de la déception collective rapportée du dernier déplacement à Rouen. Sur ce point, il est un élément qui a du mal à passer, celui du nombre des pénalités sifflées contre Oyonnax en Normandie, pas moins de 18. Manny Edmonds, l’entraîneur oyonnaxien, a beau relativiser en constatant : « Rouen aussi a beaucoup été sanctionné », Valentin Ursache pointe ce défaut : « Il y a eu de notre part trop de fautes, trop d’indiscipline. Après deux bons matchs à domicile, contre Mont-de-Marsan et Montauban, nous voulions nous appuyer sur nos points forts mais nous avons été contrés et pénalisés en mêlée. » Aurélien Callandret tire le même constat que le deuxième ligne : « À aucun moment nous n’avons pu véritablement lancer notre jeu dans un match beaucoup trop haché. Contre Béziers il va tout simplement falloir remettre les points sur les I et les barres sur les T. Il sera impératif de renouer avec les fondamentaux qui nous avaient permis de remporter nos deux précédentes rencontres en étant bien en conquête et bien dans notre jeu. Nous devons nous remettre dans l’avancée et le meilleur moyen d’y parvenir reste de revenir aux bases de notre jeu. »

 

Un match important

Les Oyomen qui avaient su enflammer Mathon en enchaînant deux succès bonifiés face aux Montois et aux Montalbanais ne s’attendent pas à évoluer dans la facilité face aux Biterrois. « C’est une équipe qui a résisté à Bayonne, qui s’est imposée à Grenoble, qui vient de battre Colomiers, énumère Valentin Ursache en poursuivant, elle est en confiance. Il faudra être prêts dans tous les secteurs en sachant que dans ce genre de match la base reste le combat. À nous de mettre en place tous les moyens pour gagner, avec une bonne entame, une conquête solide… et de la discipline. » Many Edmonds qui connaît très bien cette équipe biterroise ne peut que valider : « Nous allons recevoir une grosse équipe qui vient d’aligner de belles performances. On sait quels sont ses points forts, à commencer par sa capacité à récupérer des ballons dans les rucks. Notre ambition est d’aller vers un rugby total mais pour la réaliser il y a des points incontournables par lesquels il faut passer. L’engagement et le combat en font partie et à Rouen nous n’avons sans doute pas mis dans ces domaines toute l’intensité qui aurait été nécessaire. »

La défaite concédée à Rouen appartient au passé, mais pour évacuer la déception qu’elle a suscitée, Oyonnax devra présenter un autre visage face à Béziers. « Nous avons besoin de corriger des choses. Ce match sera important parce qu’il doit nous permettre de nous retrouver. Il sera important aussi dans la symbolique puisque ce sera le 200e de Valentin Ursache avec Oyonnax. Il sera également important parce qu’il doit nous permettre de retrouver de la confiance pour la suite.  Cette suite sur laquelle l’entraîneur oyonnaxien ne s’attarde pas, c’est simplement le prochain derby à Bourg-en-Bresse. Un match peut en cacher un autre mais il ne faudra surtout pas se tromper et bien s’attacher à remettre les points sur les "i".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?