Top 14 - Lyon veut rebondir avant la trêve

  • Toby Arnold et les Lyonnais sont attendus au tournant pour effacer les deux dernières sorties à Paris et à Montpellier. Photo Icon Sport
    Toby Arnold et les Lyonnais sont attendus au tournant pour effacer les deux dernières sorties à Paris et à Montpellier. Photo Icon Sport
Publié le

Entre l’absence des internationaux, les blessures et une dernière sortie ratée, le Lou espère bien terminer contre une équipe castraise, souvent à l’aise sur la pelouse lyonnaise.

S’il y a bien un domaine où la vérité est relative, c’est dans le sport en général, et le rugby en particulier. Il y a deux semaines, le Lou impressionnait, après sa victoire contre Toulouse. Il y a une semaine, Castres inquiétait après la déculottée reçue de la main des Toulousains. Pourtant, avant de clore une série de dix week-ends de Top 14 et de goûter à des vacances bien méritées, Castres est passé devant les Lyonnais au classement, revenus bredouilles de leurs deux derniers voyages. Entre blessures, absence des internationaux et capacité à alterner le pire et le meilleur, le Lou inquiète et semble dans ses petits souliers. D’autant que s’il est dans une bonne passe contre les Toulousains, il ne réussit guère face aux Castrais sur sa pelouse. Depuis la remontée du club en Top 14 à l’été 2016, le Lou ne s’est imposé qu’une seule fois à domicile contre le CO : le 24 septembre 2017 (31-12). Castres a gagné trois fois à Lyon, dont la dernière fois le 2 janvier dernier, tout en ayant évolué à quatorze contre quinze quasiment toute la partie.

Nulle malédiction dans cette mauvaise série. "Nous avons déjà gagné à Castres, rappelle dans un sourire Pierre Mignoni. Il s’avère que parfois on ne met pas toujours ce qu’il faut dans un match de rugby pour pouvoir le gagner. C’est peut-être arrivé plus souvent contre eux que contre une autre équipe…"

Dans tous les cas, les Lyonnais sont prévenus. Il ne faudra pas avoir la tête aux vacances trop tôt. Il va falloir guerroyer, être fort sur les bases du jeu, en conquête directe et dans le combat, et s’envoyer une dernière fois avant de goûter un repos bien mérité. "C’est un match important, qui peut nous permettre de nous maintenir dans les trois ou quatre premiers avant la coupure, rappelle le coach lyonnais. Une victoire nous permettrait de terminer avec un bilan correct. Le plus important est de s’imposer à domicile, comme à chaque réception."

Deux retours importants espérés

Comme il l’expliquait la semaine dernière, le Lou va devoir se compter, serrer les dents et les rangs pour mettre à la raison les Castrais. Outre les internationaux français et étrangers (Tuisova, Mayanavanu, Saginadze, Niniashvili…), partis en début de semaine, des doutes planent à la charnière. Jean-Marc Doussain, touché, sera absent trois ou quatre semaines. Et l’ouvreur néo-zélandais, Lima Sopoaga, est incertain. Les retours espérés de Pierre-Louis Barassi et de l’ancien capitaine de l’équipe de France, Mathieu Bastareaud, pourraient booster l’équipe avant la coupure.

Après s’être maintenu dans les premiers rangs depuis le début de saison, il serait dommage de connaître un recul à la fin du premier trimestre.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?