Meilleur espoir : un duel Barassi-Vincent ?

  • Arthur Vincent est favori pour rafler la mise.
    Arthur Vincent est favori pour rafler la mise. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pour l’Oscar du meilleur espoir, le jeune international Arthur Vincent fait figure de grand favori. Mais attention à Baptiste Couilloud, Gaëtan Barlot ou encore Pierre-Louis Barassi...

À n’en pas douter, s’il n’avait pas été victime d’une rupture d’un ligament croisé à un genou, Arthur Vincent aurait été de l’actuelle tournée de novembre du XV de France. Car le jeune centre du MHR a pris, au cours de la saison dernière, une dimension incroyable. D’abord, après un début de saison chaotique avec son club, il a remporté la Challenge Cup. Ensuite ? L’été dernier, alors que la paire de centre Fickou-Vakatawa, habituellement titulaire en Bleu, n’avait pas pu effectuer le déplacement en Australie en raison de blessure, le champion du monde des moins de 20 ans 2018 en a profité pour faire étalage de tout son talent au cœur d’un contexte pour le moins complexe. 

 

Barlot et Couilloud en embuscade?

À l’issue de la tournée, la question d’une remise en cause de la hiérarchie s’est même posée. « À l’image de l’équipe, ce fut une riche tournée, disait-il à son retour. On passe juste à côté d’un truc exceptionnel (remporter une tournée dans l’hémisphère Sud, N.D.L.R.), même s’il y a déjà beaucoup de positif. Ça faisait trente ans que l’équipe de France n’avait pas gagné en Australie. Il y a eu beaucoup de bonheur pendant cette tournée. Je vais continuer à travailler pour revivre ça. » Las, le genou de l’Héraultais a craqué lors de la victoire face à La Rochelle (21-11) le 2 octobre dernier (5e journée de Top 14). « C’est un coup dur pour moi de me blesser à ce moment-là de la saison mais je suis déjà tourné vers mes objectifs de rééducation et de reprise pour pouvoir retrouver les copains et le terrain le plus rapidement possible. »

Évidemment, Arthur Vincent n’est pas le seul jeune joueur à prétendre à cet Oscar du meilleur espoir. Jamais le rugby français n’était apparu aussi riche en jeunes talents. Les Lyonnais Baptiste Couilloud, lui aussi auteur d’une belle tournée en Australie, et Pierre-Louis Barassi sont bien placés pour être oscarisés. Sans oublier le jeune talonneur du Castres olympique, Gaëtan Barlot, véritable révélation de la saison dernière alors que quelques mois plus tôt, ce dernier avait songé à mettre entre parenthèses sa carrière. La bataille sera donc rude, les votes serrés. Même si Arthur Vincent semble avoir une longueur d’avance sur ses concurrents. Verdict ce lundi soir, en direct du Pavillon Gabriel.  

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?