Pro D2 - Les Bressans en état d’urgence !

  • Les Bressans de Zauri Tevdorashvili, à gauche, et Pierre Santallier, à droite, sont dans une situation très inconfortable. Photo Icon Sport
    Les Bressans de Zauri Tevdorashvili, à gauche, et Pierre Santallier, à droite, sont dans une situation très inconfortable. Photo Icon Sport Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le

Avec deux victoires et un nul, le parcours de l'US Bressane est jusqu’ici insuffisant pour espérer un maintien. Après la claque survenue devant Oyonnax, un rebond est attendu.

Attention, réaction attendue ! Les Violets de Bresse ont vécu un premier tiers de championnat dominé par la frustration. Alors, ils aspirent à montrer un autre visage. "Nous ne sommes pas satisfaits du nombre de points au classement (12). Les trois premiers matchs à domicile nous ont plombés, il faut désormais remonter la pente. Contre Oyonnax, nous n’avons pas été à la hauteur. Cela arrive mais il faut réagir. Nous avons confiance en notre staff et en son fonctionnement. Engagement et Coopération sont inscrits sur le blason, il faut augmenter le curseur pour être au niveau", énonce le coprésident Jacques Page. "C’est le moment de se racheter, confirme le manager Yoann Boulanger. C’est dur mais il y a une volonté tous ensemble de changer des choses."

Plusieurs facteurs expliquent que l’équipe n’ait pas encore trouvé la bonne carburation. Elle a été victime de blessures en cascade, qui ont touché des postes entiers au même moment et notamment des cadres. Le départ manqué a engendré un déficit de confiance. L’équipe n’est jusqu’ici pas assez forte sur ses bases, que ce soit dans ses sorties de camp ou en défense. De plus, les recrues n’ont pas forcément encore amené de grosse valeur ajoutée. "Nous attendons mieux de certains", confirme Jacques Page. Enfin, le collectif violet ne retrouve pas non plus pour le moment ce supplément d’âme qui faisait sa force par le passé, notamment à Verchère.

Remise en question collective

Une claque pour un déclic ? La lourde défaite survenue à domicile devant le voisin oyonnaxien (8-49) reste difficile à digérer dans les rangs violets, des supporters aux dirigeants en passant par le staff et les joueurs. Mais celle-ci a peut-être un peu bousculé la manière de voir le bilan du début de saison. L’équipe est proche de bons résultats à l’extérieur mais manque encore de consistance sur quatre-vingts minutes "Cela a peut-être accéléré une remise en question, note le capitaine Benjamin Doy (toujours absent pour blessure). Nous avons beaucoup parlé la semaine dernière, nous avons senti les mecs très concernés. Il y a un gros appétit de changer et de s’améliorer." Des échanges ont donc eu lieu pendant la semaine de coupure, à tous les niveaux. Et lundi, les joueurs se sont à nouveau réunis. Pour une franche discussion.

Sur le plan technique et pour que la mayonnaise prenne complètement, staff et joueurs ont décidé de modifier certaines choses. "Simplifier les principes sur nos bases de jeu pour que tout le monde puisse bien l’assimiler et avoir la même vision d’où nous voulons aller et comment nous voulons jouer, indique le manager Yoann Boulanger. Nous avons clarifié des points. Si les joueurs ne se libéraient pas complètement, c’est que le projet de jeu n’était pas assez partagé par tous. Il y a encore un petit décalage, notamment pour les nouveaux. Nous pensions être dans une certaine continuité par rapport à la saison dernière mais nous nous sommes trompés. Il fallait reprendre plus de choses, simplifier et éclaircir certains points. C’est une remise en question." Défensivement, notamment, le XV violet a fait quelques ajustements. Encore diminués par les blessures, les Bressans vont essayer de s’appuyer sur ces changements pour bousculer Béziers. Et se relancer dans la course au maintien.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien Veyre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?