Pro D2 - Un RC Narbonnais toujours à la recherche du déclic

  • Dennis Visser pourrait faire son retour dans le groupe pour la réception de Colomiers. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Dennis Visser pourrait faire son retour dans le groupe pour la réception de Colomiers. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Dernier au classement après quatre défaites consécutives, ce RC Narbonnais doit se remobiliser à l’aube d’un bloc qui s’annonce compliqué.

Jusqu’à présent le malheur des uns faisait le bonheur du Racing Club narbonnais qui évitait de justesse cette dernière place au classement, bien aidé par les résultats d’Agen et Vannes qui ne parvenaient pas à accrocher la moindre victoire en début de saison. Mais ce qui devait arriver arriva, et le réveil de ces deux équipes a forcément resserré l’étau, faisant de Narbonne la lanterne rouge du Pro D2. Alors après quatre défaites consécutives et beaucoup de frustration, Julien Seron, manager général du RCN, en attend plus de ses hommes : "J’attends un réveil de l’effectif, il nous faut cette première victoire à domicile qui va nous filer du baume au cœur et de l’enthousiasme. Aujourd’hui on a beaucoup de colère en nous, il faut qu’on la transforme en énergie positive et je reste persuadé que c’est ce qui peut nous permettre sans doute au forceps mais d’aller chercher une victoire face à Colomiers." Une première victoire à domicile qui serait synonyme de déclic selon le manager, pour cette équipe narbonnaise qui peine à s’imposer : "Il nous faut connaître cette joie de la gagne après un match à la maison, on est à la recherche de ces émotions-là, on veut partager ça ensemble, et je pense vraiment que cela peut être un déclic pour la suite."

Après une petite semaine de vacances, les Orange et Noir entameront ce nouveau bloc avec la réception de Colomiers, quatrième au classement avec seulement trois défaites de moins de deux points au compteur. Le répit aura donc été de courte durée pour les Narbonnais puisque vendredi soir il faudra se frotter à l’une des meilleures équipes de ce championnat. Pour préparer ce match, le staff audois a pris le temps d’identifier les quelques faiblesses de cette équipe columérine mais a surtout décidé de se concentrer sur les axes d’amélioration de son équipe : "On a identifié le peu de faiblesses que Colomiers peut avoir. C’est une équipe qui est assez complète donc les focus on les a surtout faits sur nous, sur tous les mauvais comportements que l’on a pu avoir sur le dernier bloc. On est dans une démarche de progression, donc la priorité est de travailler notre jeu", explique l’entraîneur.

Des forces vives de retour

Pour le gros défi que représente cette équipe de Colomiers, les Narbonnais pourront compter sur plusieurs de leurs forces vives. Si l’infirmerie n’a parfois cessé de se remplir, le staff du RCN retrouve aujourd’hui une grande partie de son effectif (avec seulement cinq joueurs indisponibles) pour appréhender le troisième bloc qui s’annonce difficile avec trois déplacements à Grenoble, Vannes et Oyonnax, et la réception de Colomiers et Carcassonne. À l’avant, Cotet et Visser sont de retour avec le jeune pilier Martinez qui intégrera très certainement la rotation dans les prochaines semaines. À l’arrière Cardoso Pinto et Totovosau sont eux aussi de nouveau disponible. "On récupère du monde, on n’a pas une grosse infirmerie et on s’entraîne encore à quarante donc c’est très intéressant. Avec l’arrivée de Campbell on a aussi une charnière qui a cette folie qui peut faire la différence", assure Julien Seron. Des retours ou des arrivés qui font du bien à cet effectif audois toujours à la recherche de certitudes.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Manon MOREAU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?